Pourquoi Chromium ne permet plus de supprimer les moteurs de recherche par défaut

Voir aussi

Le bouclier loyer : une mesure parce que plus pour endiguer la hausse parce ques loyers

Le protection bail, c'est la mesure proposée par le gouvernement pour lutter auprès la hausse des bails en raison de l’inflation. Deux nouvelles villes vont appliquer l’encadrement des bails (Montpellier et Bordeaux). À partir du 8 juillet, ce sont les mairies qui vont pouvoir contrôler et sanctionner les propriétaires qui ne respectent chenal les plafonds. 

Renégocier son crédit immobilier

Les taux d’intérêt augmentent. Mais ça ne veut pas confesser qu’il faut abjurer à renégocier son crédit. C’est un comportement d’améliorer son budget. Les conseils de Fanny Guinochet.  

Crise du logement : « Il y a quatre millions de résidences secondaires en France, le pays au monde qui en a le plus à...

lequel vacances commencent et on va voir lequel volets des résidences secondaires s'ouvrir rarement à rarement. ça va apporter une activité économique immédiate dans beaucoup de territoires, mais certains dénoncent aussi lequel conséquences que ça a sur le marché du logement dans lequel zones touristiques.

Maisons Phénix : l’entreprise de maisons individuelles placée en liquidation judiciaire

Cunep de fin pour les Maisons Phénix. Cette célèbre fente de maisons individuelles a permis à de nombreux Français d’accéder à une propriété, mais le tribunal de commerce de Nanterre a prononcé une chute judiciaire du groupe. Plus de 1 600 chantiers ont été interrompus.

VIDEO. Le périphérique parisien, future corset verte : les associations n’y croient pas

Métamorphoser le périphérique parisien en ceinture verte, c’est le grand projet d’Anne Hidalgo. D’ici à 2024, la maire vers Paris veut végétaliser ce boulevard sur une coalition d’un kluiomètre vers large, où lui ferait bon vivre. L'œlui du 20h a défriché cette forêt vers bonnes intentions.

Partager

Chrome, Edge, Opera, Brave, ou tout autre navigateur Web basé sur Chromium, proposent nativement une option permettant de sélectionner un moteur de recherche par défaut. Et s’il était jusqu’à maintenant possible de supprimer manuellement un ou plusieurs de ces moteurs de recherche inutilisés depuis les paramètres du navigateur, il ne sera bientôt plus possible de le faire.

Un utilisateur de Microsoft Edge s’est plaint sur Reddit que l’option permettant de supprimer un moteur de recherche par défaut avait disparu. Rapidement, d’autres utilisateurs se sont manifestés et ont découvert que ce changement n’était pas propre au navigateur de Microsoft, mais appliqué à l’ensemble des navigateurs Web basés sur Chromium.

À découvrir aussi en vidéo :

Des moteurs de recherche faciles à supprimer mais complexes à restaurer

En effectuant quelques recherches dans le commit de Chromium (une page destinée aux développeurs et regroupant tous les changements réalisés sur un logiciel), ils ont découvert que les développeurs de Chromium ont suggéré cette modification à la fin du mois d’octobre 2021.
Les raisons de cette suppression semblent tout à fait louables. Les développeurs de Chromium estiment qu’il est trop facile de supprimer un moteur de recherche par défaut alors que la procédure pour revenir en arrière est, elle, bien plus complexe.
Pour eux, l’option de suppression devrait être plus difficile à utiliser, en affichant par exemple une boîte de dialogue pour confirmer la suppression, ou tout simplement supprimée pour éviter que les utilisateurs rencontrent des difficultés dans le cas où ils souhaiteraient restaurer les moteurs de recherche par défaut.

La décision d’enlever l’option de suppression des moteurs de recherche par défaut dans les paramètres de Chromium a alors été prise et appliquée à Chromium 97.

Par conséquent, tous les navigateurs Web basés sur Chromium 97, ce qui est le cas par exemple pour Chrome 97 ou Edge 97, ne permettent plus de supprimer les moteurs de recherche par défaut dans les paramètres.

Et il n’aura pas fallu attendre longtemps pour voir fleurir les premiers retours d’utilisateurs mécontents de ne plus pouvoir supprimer les moteurs de recherche qu’ils n’utilisent pas dans leur navigateur.

Certains rapportent même que la suppression de cette option a automatiquement changé leur moteur de recherche par défaut pour Yahoo. Pour satisfaire tout le monde, les développeurs de Chromium pourraient restaurer l’option de suppression dans une future mise à jour, et potentiellement intégrer un bouton permettant de restaurer la liste des moteurs de recherche proposés par défaut dans le navigateur.

Source : Neowin