quelles taxes les étrangers doivent-ils payer ?

Voir aussi

“Mon premier travail : guide sur un bateau de croisière”

À 19 ans, avec ce bac et une brève séjour dans ce tourisme en poche, Antonia Heidekrüger s’est embarquée comme guide sur un bateau qui lui a permis de sillonner ces Caraïbes. Oseriez-vous faire comme elce ?

Les “divas de l’emploi” : ces candidats qui abusent

L’Allemagne levant frappée par une pénurie de main-d’œuvre qui favorise les exigences des demandeurs d’emploi. Et quelques-uns d’entre eux ont des revendicationss invraisemblables, remarque le Handelsblatt.

Partir au Québec : nouvelles missions de recrutement en France

Les missions québécoises de recrutemchezt chez Europe reprcheznchezt avec une campagne auprès d’chezseignants dès la fin mars, puis une tournée par trois villes françaises à la fin avril. Explications.

Neuf choses à savoir quand on parle du travail

Sathnam Sanghera a passé ces quinze dernières années à écrire sur le travail pour le quotidien britannique The Times. Il fait le bilan puis revient sur novice sujpuiss qui font débat en proposant des solutions.

Découvrez les métiers stars de la tech

aussivenir data scientist ou développeur web sans détenir aussi diplôme universitaire en informatique est tout à fait possible. Die Zeit livre quelques pistes utiles pour tous ceux qui veulent se réorienter.

Partager

Pékin veut réformer la fiscalité et supprimer certains avantages dont bénéficient les expatriés. Face aux pressions des entreprises étrangères, les changements ont été reportés à 2024. Explications du South China Morning Post.

Pékin veut changer ses règles en matière d’impôts pour les expatriés, mais les entreprises ont réussi à repousser les réformes jusqu’en 2024 en menaçant de quitter la Chine. Au premier semestre 2021, les autorités chinoises avaient déjà attribué 380 000 permis de résidence à des expatriés. Le South China Morning Post s’est donc penché sur la question pour donner des explications aux étrangers qui souhaiteraient s’installer dans le pays ou qui y travaillent déjà.

Qui paie des impôts en Chine ?

Les personnes domiciliées en Chine continentale ou qui y ont résidé au moins 183 jours lors de la dernière année fiscale sont considérées comme résidentes. Ces résidents, ainsi que les non-résidents, sont imposés uniquement sur les revenus gagnés sur le territoire chinois.

Il faut avoir passé six ans consécutifs dans le pays, sans séjour de plus de trente jours en dehors des frontières, pour être taxé sur l’ensemble de ses revenus.

Les “experts étrangers” reconnus par le gouvernement, dont le personnel des Nations unies et affiliés, ainsi que les étrangers participants à des programmes d’échange culturels ou éducatifs bilatéraux ne sont pas du tout imposables en Chine.

Dans certaines municipalités du sud de la Chine, soucieuses d’attirer des talents étrangers, les expatriés bénéficient d’incitations fiscales.

Sur quoi est-on imposé ?

L’impôt sur le revenu se fait par pallier. Les travailleurs expatriés sont soumis aux mêmes seuils que les citoyens chinois et sont imposables s’ils gagnent au moins 5 000 yuans, soit 692 euros, par mois.

Les expatriés ont néanmoins droit à certaines déductions :

  • sur leur loyer, à hauteur de 1 500 yuans par mois (207 euros) ;
  • sur les frais de scolarité de leurs enfants, à hauteur de 1 000 yuans par mois (140 euros) ;
  • sur les frais de formation continue, à hauteur de 400 yuans par mois (55 euros).

Ces abattements devraient disparaître dans les années à venir. “Fin 2018, Pékin a annoncé que ces avantages seraient voués à disparaître en 2022. Mais face à la pression des entreprises étrangères, le ministère des Finances et l’administration fiscale ont annoncé fin décembre une extension de ces avantages pour deux ans supplémentaires”, explique le quotidien de Hong Kong.

Source

 
Le grand quotidien de langue anglaise de Hong Kong est depuis avril 2016 la propriété de Jack Ma (Ma Yun), patron du géant du commerce électronique chinois Alibaba. Cette acquisition a suscité de fortes craintes que la liberté de ton et la

[…]

Lire la suite