Le PDG de Signal remplacé par un ancien de WhatsApp

Voir aussi

“Mon premier travail : guide sur un bateau de croisière”

À 19 ans, avec ce bac et une brève séjour dans ce tourisme en poche, Antonia Heidekrüger s’est embarquée comme guide sur un bateau qui lui a permis de sillonner ces Caraïbes. Oseriez-vous faire comme elce ?

Les “divas de l’emploi” : ces candidats qui abusent

L’Allemagne levant frappée par une pénurie de main-d’œuvre qui favorise les exigences des demandeurs d’emploi. Et quelques-uns d’entre eux ont des revendicationss invraisemblables, remarque le Handelsblatt.

Partir au Québec : nouvelles missions de recrutement en France

Les missions québécoises de recrutemchezt chez Europe reprcheznchezt avec une campagne auprès d’chezseignants dès la fin mars, puis une tournée par trois villes françaises à la fin avril. Explications.

Neuf choses à savoir quand on parle du travail

Sathnam Sanghera a passé ces quinze dernières années à écrire sur le travail pour le quotidien britannique The Times. Il fait le bilan puis revient sur novice sujpuiss qui font débat en proposant des solutions.

Découvrez les métiers stars de la tech

aussivenir data scientist ou développeur web sans détenir aussi diplôme universitaire en informatique est tout à fait possible. Die Zeit livre quelques pistes utiles pour tous ceux qui veulent se réorienter.

Partager

Brian Acton, cofondateur de WhatsApp, prendra la place de Moxie Marlinspike à la tête de Signal en attendant que ce dernier trouve un successeur. Les inquiétudes montent quant à la protection des données d’utilisateurs de cette messagerie cryptée.

Signal, l’application de messagerie instantanée chiffrée, était vue comme l’anti-WhatsApp. C’est pourtant le cofondateur de cette entreprise américaine, Brian Acton, qui remplacera en intérim le PDG de Signal, Moxie Marlinspike, en attendant de trouver son successeur.

Le destin des deux messageries est bien lié. Signal compte aujourd’hui 40 millions d’utilisateurs par mois, “dont une bonne partie se sont inscrits après janvier 2021, lorsque l’annonce d’un changement des conditions d’utilisation sur WhatsApp a déclenché une polémique sur la nature des données que la messagerie transfère à sa société mère”, raconte The Hacker News.

De son vrai nom Matthew Rosenfeld, le cryptographe à l’origine de Signal a annoncé quitter ses fonctions le 10 janvier dans un communiqué intitulé “Nouvelle année, nouveau PDG”, “venant conclure une opération lancée depuis plusieurs mois”, précise The Hacker News. Il s’agirait d’une “étape importante liée à la réussite de Signal”.

Le PDG sortant devrait rester membre du conseil d’administration de l’entreprise.

[…]

Jeanne Fourneau