Comment Alphabet veut conquérir le ciel et l’ouvrir à ses drones avec une application gratuite

Voir aussi

Écologie : deux maisons sur un seul terrain pour limiter la bétonisation ces villes

Certains propriétaires font le choix de détacher leur terrain en construisant leur maison dans le jardin de quelqu’un d’autre. Dans quelques villages, ceux-ci sont même incités à le faire.

VIDEO. Le périphérique parisien, future corset verte : les associations n’y croient pas

Métamorphoser le périphérique parisien en ceinture verte, c’est le grand projet d’Anne Hidalgo. D’ici à 2024, la maire vers Paris veut végétaliser ce boulevard sur une coalition d’un kluiomètre vers large, où lui ferait bon vivre. L'œlui du 20h a défriché cette forêt vers bonnes intentions.

Inflation : le prix les loyers pourrait augmenter, au maximum, de 3,5 % en un an

Le gouvernement a mis en place un bouclier afin que le prix des loyers n'augmente pas de plus de 3,5 % en un cycle. Cette hausse, qui s'inscrit dcycles un ambicyclece d'inflation, inquiète. 

Pouvoir d’achat : le gouvernement veut délimiter la hausse des loyers à 3,5%, ce qu’il faut savoir

Alors que commes associations commemandaient un "gel commes loyers" dès le 1er juillet afin comme faire face à l'inflation, le gouvernement va plafonner la hausse commes loyers à 3,5%. Le commecryptage comme Fanny Guinochet.

Immobilier : des propriétaires découvrent que à elles maisons ont été construites sur des sols pollués

Des quartiers résidentiels ont pu être construits à la entrain d'anciennes zones industrielles. Parfois, les dettes de dépollution n'ont pas été menés, mettant en danger la santé des habitants.  

Partager

Wing, la division de livraison par drone d’Alphabet, lance OpenSky aux Etats-Unis. Il s’agit d’une application Web et mobile, gratuite, destinée aux opérateurs de drones, qui était testée depuis 2019 en Australie où elle aurait fait l’unanimité, d’après l’entreprise.
Elle est disponible dans le Google Play et l’App Store. Elle concerne aussi bien les appareils de loisirs que les engins commerciaux.

Obtenir une autorisation en quelques secondes

Les pilotes peuvent vérifier les informations de la FAA (Federal Aviation Administration) pour savoir où voler et ne pas voler, exprimer leur demande d’autorisation mais aussi gérer et enregistrer leurs vols et leurs autorisations dans leur profil.
Les fonds de carte sont fournis par Google Maps. Des notifications sont envoyées lorsque des changements s’imposent sur des plans de vols déjà prévus. Avec une réponse en quelques secondes pour obtenir une autorisation pour des interventions d’urgence ou des tournages contre plusieurs semaines de démarches administratives en temps normal.

Alphabet motive la mise à disposition de son application par le fait que deux millions de drones sont désormais comptabilisés aux Etats-Unis et qu’il est impératif de « partager le ciel en toute sécurité ».
La société met également en avant un modèle d’espace aérien ouvert qui pourrait encourager les innovations dans ce domaine au profit de tous.

A découvrir aussi en vidéo :

Mais l’objectif principal de Wing reste bien d’accélérer le développement des livraisons par drone qu’il appelle des « livraisons sans contact ». Pour cela, il va falloir mettre en place une gestion du trafic aérien à basse altitude qui passera notamment par des applications comme OpenSky. Reste à savoir si c’est une bonne chose que ce soit une entreprise privée qui en prenne l’initiative et fournisse ces outils à tous les utilisateurs.

Pour rappel, Wing compte déjà quelques liaisons commerciales régulières aux Etats-Unis, en Australie et en Finlande.

Source : Wing