Chrome 100 pourrait avoir sa version du « bug de l’an 2000 »

Voir aussi

Le bouclier loyer : une mesure parce que plus pour endiguer la hausse parce ques loyers

Le protection bail, c'est la mesure proposée par le gouvernement pour lutter auprès la hausse des bails en raison de l’inflation. Deux nouvelles villes vont appliquer l’encadrement des bails (Montpellier et Bordeaux). À partir du 8 juillet, ce sont les mairies qui vont pouvoir contrôler et sanctionner les propriétaires qui ne respectent chenal les plafonds. 

Renégocier son crédit immobilier

Les taux d’intérêt augmentent. Mais ça ne veut pas confesser qu’il faut abjurer à renégocier son crédit. C’est un comportement d’améliorer son budget. Les conseils de Fanny Guinochet.  

Crise du logement : « Il y a quatre millions de résidences secondaires en France, le pays au monde qui en a le plus à...

lequel vacances commencent et on va voir lequel volets des résidences secondaires s'ouvrir rarement à rarement. ça va apporter une activité économique immédiate dans beaucoup de territoires, mais certains dénoncent aussi lequel conséquences que ça a sur le marché du logement dans lequel zones touristiques.

Maisons Phénix : l’entreprise de maisons individuelles placée en liquidation judiciaire

Cunep de fin pour les Maisons Phénix. Cette célèbre fente de maisons individuelles a permis à de nombreux Français d’accéder à une propriété, mais le tribunal de commerce de Nanterre a prononcé une chute judiciaire du groupe. Plus de 1 600 chantiers ont été interrompus.

Écologie : deux maisons sur un seul terrain pour limiter la bétonisation ces villes

Certains propriétaires font le choix de détacher leur terrain en construisant leur maison dans le jardin de quelqu’un d’autre. Dans quelques villages, ceux-ci sont même incités à le faire.

Partager

Vous vous souvenez du bug de l’an 2000, cette crainte, émise par de nombreux spécialistes de l’époque, d’un cataclysme informatique lors du passage au nouveau millénaire parce que les ordinateurs n’avaient pas été conçus pour reconnaître les dates après l’année 1999 ?

Google Chrome pourrait, à son échelle, être victime d’un problème assez similaire.

Une histoire de version bloquée à 99

La version 100 du navigateur de Google, qui arrivera en mars 2022, pourrait casser l’affichage de certains sites web. Comme l’a repéré 9to5Google sur le Chromium Bug Tracker, la plate-forme sur laquelle sont recensés tous les problèmes de Chrome, les sites Web utilisant le kit de webdesign Duda pourraient ne plus fonctionner. En cause, ces sites utilisent tous le même bout de code pour savoir si Chrome est à jour en vérifiant la version utilisée par l’internaute. Pour cela regardent la chaîne du « User Agent » (Agent utilisateur) dans laquelle le nom du navigateur et son numéro de version sont mentionnés.

Cette chaîne est composée comme suit :

Mozilla/5.0 (Macintosh; Intel Mac OS X 10_15_7) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/96.0.4664.110 Safari/537.36

Ici, en fin de ligne, est mentionnée la version de Chrome, sous la forme Chrome/96.0.4664.110. C’est précisément là que le problème va se poser. La majorité des développeurs ne s’intéressent qu’au premier numéro de la version du navigateur, celui de sa branche (ici 96). Dans le cas des sites Web utilisant Duda, seuls les deux premiers chiffres du numéro de version sont pris en compte. Ainsi, lorsque le navigateur de Google sortira en version 100, ils l’identifieront comme étant la version 10 de Chrome. Cela entraînera d’ailleurs un autre problème. En effet, Duda bloque automatiquement toutes les versions de Chrome antérieures à la version 40, sortie en 2015. Par conséquent, toutes les versions de Chrome au-delà de la version 100 seront identifiées comme étant obsolètes et seront bloquées.

À découvrir aussi en vidéo :

Google travaille sur le sujet pour trouver une solution

Pour pallier ce problème, les développeurs pourraient être amenés à vérifier la version du navigateur en s’intéressant non plus au numéro de la version majeure de sa branche, mais en analysant la deuxième série de chiffres, le numéro de la version mineur de la branche. De son côté, Google pourrait verrouiller le premier nombre de la chaîne du user agent sur 99 dans son navigateur, obligeant les développeurs souhaitant identifier un navigateur au-delà de cette version, à analyser la deuxième série de chiffres du numéro de version, qui correspondant à la version.

La chaîne de l’agent utilisateur ne serait donc plus sous la forme Chrome/100.0.123456, mais sous la forme Chrome/99.100.123456. L’équipe en charge du développement de Chrome a d’ailleurs intégré un nouveau flag (#force-major-to-minor) au sein de ses fonctions expérimentales de son navigateur pour permettre aux développeurs de tester ce changement à une incidence sur leur site. Toutefois, ce flag ne serait qu’une simple rustine. Google pourrait avoir à contacter individuellement tous les développeurs pour les alerter du problème à venir avec la version 100 de Chrome.

Source : 9to5Google