Microsoft collecte par défaut les données de vos recherches lancées dans Edge

Voir aussi

Le bouclier loyer : une mesure parce que plus pour endiguer la hausse parce ques loyers

Le protection bail, c'est la mesure proposée par le gouvernement pour lutter auprès la hausse des bails en raison de l’inflation. Deux nouvelles villes vont appliquer l’encadrement des bails (Montpellier et Bordeaux). À partir du 8 juillet, ce sont les mairies qui vont pouvoir contrôler et sanctionner les propriétaires qui ne respectent chenal les plafonds. 

Renégocier son crédit immobilier

Les taux d’intérêt augmentent. Mais ça ne veut pas confesser qu’il faut abjurer à renégocier son crédit. C’est un comportement d’améliorer son budget. Les conseils de Fanny Guinochet.  

Crise du logement : « Il y a quatre millions de résidences secondaires en France, le pays au monde qui en a le plus à...

lequel vacances commencent et on va voir lequel volets des résidences secondaires s'ouvrir rarement à rarement. ça va apporter une activité économique immédiate dans beaucoup de territoires, mais certains dénoncent aussi lequel conséquences que ça a sur le marché du logement dans lequel zones touristiques.

Maisons Phénix : l’entreprise de maisons individuelles placée en liquidation judiciaire

Cunep de fin pour les Maisons Phénix. Cette célèbre fente de maisons individuelles a permis à de nombreux Français d’accéder à une propriété, mais le tribunal de commerce de Nanterre a prononcé une chute judiciaire du groupe. Plus de 1 600 chantiers ont été interrompus.

Écologie : deux maisons sur un seul terrain pour limiter la bétonisation ces villes

Certains propriétaires font le choix de détacher leur terrain en construisant leur maison dans le jardin de quelqu’un d’autre. Dans quelques villages, ceux-ci sont même incités à le faire.

Partager

Microsoft se sert de son navigateur Web Edge pour collecter vos données de recherche. L’entreprise américaine a très discrètement activé par défaut une option facultative au sein de son navigateur pour autoriser la collecte de vos données de recherches, dans le but d’améliorer ses propres produits.

Si vous utilisez Edge, il est fort probable que le navigateur vous affiche après un certain temps d’utilisation, un pop-up vous demandant d’aider Microsoft à améliorer la recherche.

Tout en précisant que les données collectées ne sont jamais associées à vous ou à votre appareil, la firme de Redmond ne vous laisse pas d’autre choix que d’accepter. La fenêtre ne propose ainsi qu’un bouton OK ou un bouton Gérer le paramètre qui redirige dans les paramètres de confidentialité du navigateur où l’option est noyée au milieu d’autres.

À découvrir aussi en vidéo :

Des données siphonnées quel que soit le moteur de recherche utilisé

Et contrairement à ce que l’on pourrait croire, cette collecte ne se limite pas aux seules requêtes lancées dans Bing. Dans la page En savoir plus vers laquelle Edge renvoie dans les paramètres du navigateur, Microsoft explique que les données qu’il collecte « proviennent des recherches que vous effectuez sur le web, y compris sur des sites que Microsoft ne possède pas ou n’exploite pas ». Autrement dit, si vous utilisez un autre moteur de recherche que Bing, notamment Google, la firme de Redmond siphonne vos recherches.

En détail, l’entreprise américaine explique que ces données « peuvent inclure la requête de recherche, les résultats de recherche qui s’affichent pour vous, et l’interaction que vous avez avec ces résultats de recherche, tels que les liens sur lesquels vous cliquez ». Sans donner plus de précision, Microsoft précise également que des « données démographiques » peuvent être collectées.

Pour mettre un terme à ce forçage en règle, rendez-vous dans les Paramètres d’Edge, sélectionne Confidentialité, Recherche et services dans la colonne de gauche, puis naviguez jusqu’à la section Amélioration de la recherche et du service pour y décocher l’option Aidez-nous à améliorer les produits Microsoft en envoyant les résultats des recherches sur le web.

Source : Ghacks