Apple lance Tracker Detect, une appli Android pour détecter les AirTags qui vous espionneraient

Voir aussi

Crise du logement : « Il y a quatre millions de résidences secondaires en France, le pays au monde qui en a le plus à...

lequel vacances commencent et on va voir lequel volets des résidences secondaires s'ouvrir rarement à rarement. ça va apporter une activité économique immédiate dans beaucoup de territoires, mais certains dénoncent aussi lequel conséquences que ça a sur le marché du logement dans lequel zones touristiques.

Le bouclier loyer : une mesure parce que plus pour endiguer la hausse parce ques loyers

Le protection bail, c'est la mesure proposée par le gouvernement pour lutter auprès la hausse des bails en raison de l’inflation. Deux nouvelles villes vont appliquer l’encadrement des bails (Montpellier et Bordeaux). À partir du 8 juillet, ce sont les mairies qui vont pouvoir contrôler et sanctionner les propriétaires qui ne respectent chenal les plafonds. 

Renégocier son crédit immobilier

Les taux d’intérêt augmentent. Mais ça ne veut pas confesser qu’il faut abjurer à renégocier son crédit. C’est un comportement d’améliorer son budget. Les conseils de Fanny Guinochet.  

Maisons Phénix : l’entreprise de maisons individuelles placée en liquidation judiciaire

Cunep de fin pour les Maisons Phénix. Cette célèbre fente de maisons individuelles a permis à de nombreux Français d’accéder à une propriété, mais le tribunal de commerce de Nanterre a prononcé une chute judiciaire du groupe. Plus de 1 600 chantiers ont été interrompus.

Écologie : deux maisons sur un seul terrain pour limiter la bétonisation ces villes

Certains propriétaires font le choix de détacher leur terrain en construisant leur maison dans le jardin de quelqu’un d’autre. Dans quelques villages, ceux-ci sont même incités à le faire.

Partager

Tenant enfin une promesse faite au lancement de ses balises Bluetooth, Apple vient de publier sur Android une application, baptisée Tracker Detect, qui permet aux utilisateurs de smartphones qui tournent sous l’OS de Google de détecter les AirTags. L’objectif est de permettre à ces personnes d’éviter d’être suivies malgré elles par une petite balise ou un appareil compatible avec le réseau Localiser, même s’ils n’ont pas d’iPhone ou d’iPad.

Ainsi, si un AirTag est repéré par l’application installée, il sera désigné comme un AirTag inconnu. Un son sera également joué dans les dix minutes suivant la détection. Apple précise que la détection peut prendre jusqu’à 15 minutes après que la balise a été séparée de son propriétaire.

Une fois repérée, comme sur iOS, l’application va proposer différentes actions à mener, comme de retirer la pile du AirTag afin qu’il ne puisse plus localiser. Par ailleurs, Apple affiche un message qui encourage les utilisateurs de l’application de contacter les forces de l’ordre s’ils se sentent menacés.

A découvrir aussi en vidéo :

Seul revers à la médaille, outre qu’il faut que les utilisateurs installent l’application, il leur faudra la lancer pour pouvoir scanner d’éventuels AirTags à proximité. Ce qui implique d’être déjà conscient d’un risque. Heureusement, il n’est pas nécessaire de posséder un compte Apple pour pouvoir utiliser cette application.

Apple vise ainsi à protéger la vie privée des personnes qui pourraient se trouver victime d’utilisateurs d’AirTags peu scrupuleux. Au Canada, certains voleurs de voiture semblent avoir adopté les trackers d’Apple pour suivre le véhicule à dérober jusqu’au domicile de son propriétaire.

En juin dernier, Apple avait déjà poussé une mise à jour afin qu’un propriétaire d’iPhone puisse détecter rapidement qu’il était suivi par un AirTag qui ne lui appartient pas. Il fallait au départ trois jours environ, contre 8 à 24 heures maintenant, voire moins.

Source : CNet