quand Microsoft voulait proposer tous ses grands jeux sur iOS

Voir aussi

Le bouclier loyer : une mesure parce que plus pour endiguer la hausse parce ques loyers

Le protection bail, c'est la mesure proposée par le gouvernement pour lutter auprès la hausse des bails en raison de l’inflation. Deux nouvelles villes vont appliquer l’encadrement des bails (Montpellier et Bordeaux). À partir du 8 juillet, ce sont les mairies qui vont pouvoir contrôler et sanctionner les propriétaires qui ne respectent chenal les plafonds. 

Renégocier son crédit immobilier

Les taux d’intérêt augmentent. Mais ça ne veut pas confesser qu’il faut abjurer à renégocier son crédit. C’est un comportement d’améliorer son budget. Les conseils de Fanny Guinochet.  

Crise du logement : « Il y a quatre millions de résidences secondaires en France, le pays au monde qui en a le plus à...

lequel vacances commencent et on va voir lequel volets des résidences secondaires s'ouvrir rarement à rarement. ça va apporter une activité économique immédiate dans beaucoup de territoires, mais certains dénoncent aussi lequel conséquences que ça a sur le marché du logement dans lequel zones touristiques.

Maisons Phénix : l’entreprise de maisons individuelles placée en liquidation judiciaire

Cunep de fin pour les Maisons Phénix. Cette célèbre fente de maisons individuelles a permis à de nombreux Français d’accéder à une propriété, mais le tribunal de commerce de Nanterre a prononcé une chute judiciaire du groupe. Plus de 1 600 chantiers ont été interrompus.

Écologie : deux maisons sur un seul terrain pour limiter la bétonisation ces villes

Certains propriétaires font le choix de détacher leur terrain en construisant leur maison dans le jardin de quelqu’un d’autre. Dans quelques villages, ceux-ci sont même incités à le faire.

Partager

Au cours du procès qui oppose Epic Games à Apple, des informations intéressantes ont été révélées, qui vont à l’encontre de certaines positions défendues publiquement par les différents acteurs du marché applicatif.

Ainsi, lors du procès et publiquement, Microsoft a toujours tenu une position où il affirmait vouloir donner accès à ses jeux phares via l’application xCloud, ce qui n’était pas possible du fait des limitations d’Apple.

Il semblerait toutefois que la réalité ait été un peu différente, du moins au départ. A en croire des mails « secrets », fournis lors du procès, et qui avaient été échangés entre des représentants d’Apple et de Microsoft, le père de la Xbox était d’accord pour se plier à de nombreuses demandes de l’App Store. Mieux, il aurait offert à son éternel adversaire des jeux exclusifs sur l’iPhone.

Ces jeux se seraient bel et bien exécutés sur des serveurs distants de Microsoft, dans le xCloud, mais les joueurs auraient acheté les titres à l’unité sur leur iPhone, via l’App Store. Il aurait ensuite été possible de lancer le jeu comme n’importe quelle application, sans avoir besoin d’acquitter l’abonnement Xbox Game Pass le plus coûteux et sans avoir besoin d’utiliser la WebApp de Microsoft.

A découvrir aussi en vidéo :

Des triple AAA en exclusivité ?

Au départ, début 2020, les représentants du géant de Redmond indiquaient qu’il serait certainement trop compliqué de développer des dizaines, voire des centaines d’applications pour les différents jeux qui composent le catalogue de Microsoft. Elles devaient en plus intégrer le code nécessaire à la connexion à xCloud.
Quelque temps plus tard, les mêmes personnes envisageaient finalement de produire ses applications. Ces programmes auraient toutefois agi davantage comme un raccourci vers le service que comme une appli à part entière qui aurait embarqué l’intégralité du code nécessaire à l’exécution de xCloud. Ainsi, il aurait fallu une appli en charge du streaming qui aurait pu penser environ 150 Mo, selon Microsoft, et puis une application par jeu, ensuite, qui n’aurait, elle, pesé qu’une trentaine de mégaoctets.

C’est après avoir fait cette proposition que la représentante de Microsoft avançait également l’idée de fournir des AAA exclusifs sur iOS, avec des titres aussi populaires que Minecraft, par exemple.

Echec des négociations

Mais, les négociations ont finalement échoué. Pourquoi ? Selon ce que Microsoft a confié à nos confrères de The Verge, Apple a tout simplement refusé l’option « légère », et aurait imposé une application complète à chaque fois.

Toutefois, il est possible qu’il y ait aussi une question d’argent derrière cet échec. Car, la représentante de Microsoft aurait finalement accepté d’inciter ses développeurs à trouver une solution pour intégrer la stack de streaming, selon Apple. En revanche, Microsoft ne voulait pas glisser de fonction d’achats intégrés dans chaque jeu.
Evidemment, l’éditeur de Windows dément, et rappelle que son application Xbox Game Pass sur le Play Store, de Google, ne propose pas d’achat in-app. Pourquoi donc faire une exception sur iOS ?

Entre début 2020 et septembre 2020, Apple aurait rejeté les propositions de Microsoft qui se serait donc vu contrait d’adopter une autre approche, celle qui passe par un navigateur Web. Une solution moins agréable pour les utilisateurs… la faute à Apple ?

Source : The Verge