Instagram va ressusciter l’affichage chronologique des publications

Voir aussi

Le bouclier loyer : une mesure parce que plus pour endiguer la hausse parce ques loyers

Le protection bail, c'est la mesure proposée par le gouvernement pour lutter auprès la hausse des bails en raison de l’inflation. Deux nouvelles villes vont appliquer l’encadrement des bails (Montpellier et Bordeaux). À partir du 8 juillet, ce sont les mairies qui vont pouvoir contrôler et sanctionner les propriétaires qui ne respectent chenal les plafonds. 

Renégocier son crédit immobilier

Les taux d’intérêt augmentent. Mais ça ne veut pas confesser qu’il faut abjurer à renégocier son crédit. C’est un comportement d’améliorer son budget. Les conseils de Fanny Guinochet.  

Crise du logement : « Il y a quatre millions de résidences secondaires en France, le pays au monde qui en a le plus à...

lequel vacances commencent et on va voir lequel volets des résidences secondaires s'ouvrir rarement à rarement. ça va apporter une activité économique immédiate dans beaucoup de territoires, mais certains dénoncent aussi lequel conséquences que ça a sur le marché du logement dans lequel zones touristiques.

Maisons Phénix : l’entreprise de maisons individuelles placée en liquidation judiciaire

Cunep de fin pour les Maisons Phénix. Cette célèbre fente de maisons individuelles a permis à de nombreux Français d’accéder à une propriété, mais le tribunal de commerce de Nanterre a prononcé une chute judiciaire du groupe. Plus de 1 600 chantiers ont été interrompus.

Écologie : deux maisons sur un seul terrain pour limiter la bétonisation ces villes

Certains propriétaires font le choix de détacher leur terrain en construisant leur maison dans le jardin de quelqu’un d’autre. Dans quelques villages, ceux-ci sont même incités à le faire.

Partager

Instagram est-il nocif pour les plus jeunes ? Les révélations de la lanceuse d’alerte Frances Haugen, le mois dernier, laissent entendre que oui. Pire, les responsables d’Instagram auraient délibérément fermé les yeux sur certaines conséquences de leur application afin de ne pas impacter sa rentabilité. Cela vaut au groupe Meta, ex-Facebook, de nombreuses critiques. 

Après la polémique, les actions. Hier, le Sénat américain a auditionné Adam Mosseri, patron d’Instagram, pour en savoir plus sur l’impact du réseau social sur les enfants et adolescents. Au milieu de nombreux commentaires sur la nécessité d’une nouvelle régulation, Mosseri a lâché une information intéressante. 

L’algorithme bientôt désactivable 

Après quelques changements minimes (possibilité de cacher le nombre de likes, incitations à faire des pauses, etc.), Instagram devrait prochainement laisser à ses utilisateurs la possibilité de choisir entre un affichage chronologique des publications et l’affichage algorithmique, celui actuellement en vigueur. Comme Twitter, Instagram laisserait donc à l’utilisateur la possibilité de voir les publications les plus récentes en premier sans se faire polluer par des suggestions visant à augmenter le temps passé dans l’application. Depuis 2016, l’algorithme était pourtant roi sur Instagram. 

À découvrir aussi en vidéo :

Durant son audition, Adam Mosseri a appelé les autorités à créer une sorte de comité chargé de faire des propositions sur les règles pour les enfants, ce que les sénateurs réprouvent. Eux souhaitent plutôt la fin de l’auto-régulation des réseaux sociaux et l’arrivée de règles valables pour tous. Un discours que l’on entend régulièrement depuis plusieurs années. 

Source : The Verge