Microsoft propose une ristourne aux utilisateurs de copies piratées d’Office

Voir aussi

Écologie : deux maisons sur un seul terrain pour limiter la bétonisation ces villes

Certains propriétaires font le choix de détacher leur terrain en construisant leur maison dans le jardin de quelqu’un d’autre. Dans quelques villages, ceux-ci sont même incités à le faire.

VIDEO. Le périphérique parisien, future corset verte : les associations n’y croient pas

Métamorphoser le périphérique parisien en ceinture verte, c’est le grand projet d’Anne Hidalgo. D’ici à 2024, la maire vers Paris veut végétaliser ce boulevard sur une coalition d’un kluiomètre vers large, où lui ferait bon vivre. L'œlui du 20h a défriché cette forêt vers bonnes intentions.

Inflation : le prix les loyers pourrait augmenter, au maximum, de 3,5 % en un an

Le gouvernement a mis en place un bouclier afin que le prix des loyers n'augmente pas de plus de 3,5 % en un cycle. Cette hausse, qui s'inscrit dcycles un ambicyclece d'inflation, inquiète. 

Pouvoir d’achat : le gouvernement veut délimiter la hausse des loyers à 3,5%, ce qu’il faut savoir

Alors que commes associations commemandaient un "gel commes loyers" dès le 1er juillet afin comme faire face à l'inflation, le gouvernement va plafonner la hausse commes loyers à 3,5%. Le commecryptage comme Fanny Guinochet.

Immobilier : des propriétaires découvrent que à elles maisons ont été construites sur des sols pollués

Des quartiers résidentiels ont pu être construits à la entrain d'anciennes zones industrielles. Parfois, les dettes de dépollution n'ont pas été menés, mettant en danger la santé des habitants.  

Partager

Microsoft a peut-être trouvé un nouveau moyen de vous remettre dans le droit chemin les si vous avez installé une version crackée de sa suite bureautique Office : en vous proposant une ristourne sur l’abonnement à son offre Microsoft 365.

Comme c’est le cas généralement sur les versions piratées d’Office que Microsoft réussit à détecter, un message est affiché en haut de la fenêtre pour vous inviter à enregistrer votre produit si vous possédez une licence valide. Mais chez certains utilisateurs, un nouveau message, plutôt inhabituel, s’est affiché sur leur version piratée d’Office :

« Bénéficiez jusqu’à 50 % de réduction. Pour une durée limitée, économisez jusqu’à 50 % sur un abonnement Microsoft 365 officiel » indique Microsoft

En cliquant sur ce drôle de message, ils ont été redirigés sur une page leur proposant de souscrire à un abonnement Microsoft 365. Si cela n’est a priori pas très surprenant, la page en question n’est pas celle proposée aux clients habituels. Microsoft a en effet mis en ligne une page dédiée aux utilisateurs des versions piratées d’Office.

On peut y lire « les logiciels piratés exposent votre PC à des menaces de sécurité », Microsoft listant également les risques liés à l’utilisation de logiciels crackés : exposition aux virus et attaques de malwares, fichiers corrompus et perte de données, impossibilité de recevoir les mises à jour critiques ou de pouvoir éditer des fichiers, etc. Mais le plus intéressant se trouve sans doute dans les encadrés détaillant les offres d’abonnement à Microsoft 365.

À découvrir aussi en vidéo :

Sur cette page dédiée aux utilisateurs de versions piratées d’Office, Microsoft indique qu’une réduction pouvant aller jusqu’à 50 % s’appliquera dans le panier pour les clients éligibles. Cette réduction n’est toutefois valable que pour la première année d’abonnement et uniquement dans le cas d’un abonnement annuel.

Microsoft ne donne aucun détail quant aux critères à remplir pour pouvoir profiter de cette offre. En nous connectant depuis ce lien à notre compte Microsoft, nous n’y étions en tout cas pas éligibles.

On ne sait pas si Microsoft réserve cette offre à certains marchés (l’URL renvoie sur le site américain et n’existe apparemment pas pour la France), ou si la firme vérifie qu’une version crackée d’Office est bien installée sur la machine (ce qui n’était pas notre cas), pour empêcher les personnes en possession du lien d’en profiter.

Source : GHacks