Tel-Aviv, ville la plus chère du monde

Voir aussi

“Mon premier travail : guide sur un bateau de croisière”

À 19 ans, avec ce bac et une brève séjour dans ce tourisme en poche, Antonia Heidekrüger s’est embarquée comme guide sur un bateau qui lui a permis de sillonner ces Caraïbes. Oseriez-vous faire comme elce ?

Les “divas de l’emploi” : ces candidats qui abusent

L’Allemagne levant frappée par une pénurie de main-d’œuvre qui favorise les exigences des demandeurs d’emploi. Et quelques-uns d’entre eux ont des revendicationss invraisemblables, remarque le Handelsblatt.

Partir au Québec : nouvelles missions de recrutement en France

Les missions québécoises de recrutemchezt chez Europe reprcheznchezt avec une campagne auprès d’chezseignants dès la fin mars, puis une tournée par trois villes françaises à la fin avril. Explications.

Neuf choses à savoir quand on parle du travail

Sathnam Sanghera a passé ces quinze dernières années à écrire sur le travail pour le quotidien britannique The Times. Il fait le bilan puis revient sur novice sujpuiss qui font débat en proposant des solutions.

Découvrez les métiers stars de la tech

aussivenir data scientist ou développeur web sans détenir aussi diplôme universitaire en informatique est tout à fait possible. Die Zeit livre quelques pistes utiles pour tous ceux qui veulent se réorienter.

Partager

La capitale économique israélienne vient de détrôner Paris. Le coût de la vie y a augmenté en 2021, notamment pour ce qui concerne les transports et l’alimentation.

Chaque année, la fondation de recherche de The Economist publie son étude sur le coût de la vie dans le monde, ainsi qu’un classement des villes les plus chères. Cette année, en raison de l’inflation et d’un shekel fort, notamment, Tel-Aviv arrive en tête et détrône Paris, relégué au deuxième rang ex æquo avec Singapour. Le magazine britannique explique que “cette étude, qui compare les prix de plus de 200 produits et services dans 173 villes, est utilisée en premier lieu par les entreprises pour négocier le montant des primes qu’elles accordent à leurs salariés qui s’expatrient” et ajoute qu’“elle peut également révéler des tendances en matière de prix à l’échelle locale et globale”.

Voici la tête du classement 2021 :

  • 1 – Tel-Aviv
  • 2 – Paris et Singapour (ex æquo)
  • 4 – Zurich
  • 5 – Hong Kong
  • 6 – New York
  • 7 – Geneva
  • 8 – Copenhague
  • 9 – Los Angeles
  • 10 – Osaka

Rome a fait la plus forte dégringolade en perdant 16 places. La capitale italienne figure désormais en 48e position “notamment en raison de la chute du prix du textile, qui s’explique par le fait que les Italiens, pourtant attachés à la mode, ont télétravaillé et ont arrêté de s’apprêter pour aller au bureau”.

Quarante nouvelles villes ont fait leur entrée dans le classement, note The Guardian. Edimbourg a débarqué à la 27e place, tandis que Stuttgart et San Diego sont entrés dans le top 50.

À l’inverse, et sans surprise, les villes les moins chères du monde sont Damas, en Syrie, Tripoli, en Libye, et Tachkent, en Ouzbékistan.

Source

Lancé en avril 2016 et destiné aux expatriés français et aux candidats à l’expatriation, Courrier Expat offre des informations puisées dans la presse internationale sur l’environnement professionnel et personnel des Français de l’étranger, sur le

[…]

Lire la suite