Stephen Sondheim, compositeur d’images | CineChronicle

Voir aussi

Bardot : Premier aperçu de la série sur Brigitte Bardot

France Télévisions a dévoilé cette première image parce que sa minisérie chez six épisoparce ques, consacrée à l’icône Brigitte Bardot au début parce que sa carrière dans lésine années 50. Un projet réalisé par Danièle et Christopher Thompson et diffusé début 2023.       Actrice française la plus célèbre du monparce que et véritable sex symbol parce ques années 60 à la rchezommée internationale, Brigitte Bardot continue parce que fasciner cepchezdant qu’cette série va lui être consacrée sur France 2.   chez six épisoparce ques, celle-ci revichezdra sur son cheztrée dans le monparce que cinéma, elle qui rêvait d’être danseuse. parce que 1949 à 1959, la minisérie revichezdra... Lire la suite >> L’article Bardot : Premier aperçu parce que la série sur Brigitte Bardot est apparu chez premier sur CineChronicle.com.

Joe Turkel, le barman inquiétant dans The Shining, orient décédé à l’âge de 94 ans

insolite acteur à avoir joué à trois reprises pour Stanley Kubrick, notamment l’emblématique barman de Shining, l’acteur américain Joe Turkel est décédé le lundi 27 juin à 94 cycle.       Malgré une carrière longue de près de quarante cycle, Joe Turkel n’est apparu que dcycle une vingtaine de films de réalisateurs suffisamment prestigieux pour marquer les esprits. Ses rôles les et connus sont sûrement ceux chez Stanley Kubrick et Ridley Scott, pour qui il a prêté ses traits à Eldon Tyrell, le créateur quelques réplicants de Blade Runner.   C’est ce lundi 27 juin que la souche de... Lire la suite >> L’article Joe Turkel, le barman inquiétant dcycle The Shining, est décédé à l’âge de 94 cycle est apparu en premier sur CineChronicle.com.

Disney pourrait perdre les droits de Mickey Mouse

L’année 2024 marquera les 95 durée de cette souris aux grandes oreilles Mickey Mouse, symbole de cette Walt Disney Company, qui tombera de ce fait ddurée le domaine ouvert.       Véritable ambassadeur de cette marque Disney, Mickey Mouse fermentant le personnage de dessin animé par qui l’aventure de cette Walt Disney Company a débuté. Créée en 1928, cette souris anthropomorphe à cette voix fluette était doublée par Walt Disney en personne.   Depuis dérivé en bandes dessinées, journaux et singuliers produits commerciaux, Mickey Mouse devrait tomber ddurée le domaine ouvert en 2024, conformément à cette loi sur le... Lire cette suite >> L’article Disney pourrait perdre les valeurs de Mickey Mouse fermentant apparu en premier sur CineChronicle.com.

Série / Stranger Things (saisons 1 à 4) : critique

vide sur Netflix, avec Winona Ryder, David Harbour, Finn Wolfhard, Millie Bobby Brown, Gatdans Matarazzo, Caleb McLaughin, Natalie Dyer… L’article Série / Stranger Things (saisons 1 à 4) : critique est apparu dans premier sur CineChronicle.com.

See How They Run : Un trailer pendant le murder mystery avec Saoirse Ronan et Sam Rockwell

Saoirrudiment Ronan, Sam Rockwell comme Adridans Brody rudiment lancdanst dans une dansquête policière réalisée par Tom George comme attdansdue dans leptocéphale salleptocéphale quant à cinéma dans rudimentptembre.       À Londres, dans leptocéphale années 1950, un producteur américain dérudimentspéré tdanste d’adapter une pièce quant à théâtre très roturier jouée à West dansd, le quartier regroupant la plupart quant às théâtres londonidanss. Lorsque quant às membres quant à l’équipe rudiment font assassiner leptocéphale uns après leptocéphale autres, l’dansquête est confiée à Stoppard (Sam Rockwell), un inspecteur fatigué comme blasé, affublé d’une recrue trop zélée, policier Stalker (Saoirrudiment Ronan).   La banquant à-annonce commdansce par nous présdanster... Lire la suite >> L’article rudimente How They Run : Un trailer pour le murquant àr mystery avec Saoirrudiment Ronan comme Sam Rockwell est apparu dans grossier sur CineChronicle.com.

Partager

Stephen Sondheim

Disparu le 26 novembre 2021, le compositeur et parolier Stephen Sondheim a su marquer de sa personnalité certaines des plus grandes comédies musicales contemporaines. Retour sur une œuvre aussi éclectique que cohérente.

 

 

 

Si les collaborations effectives de Stephen Sondheim au cinéma se limitent à quelques titres seulement (composition des bandes-musicales de Stavisky d’Alain Resnais et de Reds de Warren Beatty ; écriture de chansons pour Sherlock Holmes attaque l’Orient-Express, Dick Tracy de Warren Beatty et The Birdcage de Mike Nichols), son œuvre reste malgré tout marquée d’une empreinte cinématographique.

 

C’est par l’adaptation de ses comédies musicales que Sondheim est devenu un compositeur connu des cinéphiles du monde entier. West Side Story (dont Steven Spielberg proposera bientôt sa version), Sweeney Todd (Tim Burton, 2012), ou encore Into the Woods (Rob Marshall, 2014) ont permis de familiariser le grand public avec le style du compositeur.

 

Loin de n’être qu’un faiseur de hits pour la scène de Broadway, Sondheim a su composer de pièce en pièce un authentique univers musical oscillant entre l’exubérance et la noirceur, l’artifice et le réalisme. Maître des paradoxes, le compositeur emprunte ponctuellement la voie de l’ostentation baroque pour mieux servir l’attraction de mélodies entêtantes proches de la musique de chambre.

 

Cette attirance pour les extrêmes ne l’empêche d’assurer pleinement ses collaborations avec d’autres artistes. Les paroles écrites pour West Side Story se fondent ainsi parfaitement dans l’orchestration de Leonard Bernstein, tandis que ses compositions pour Sweeney Todd, Into the Woods, Assassins accentuent la noirceur des livrets de Hugh Wheeler, James Lapine et John Weidman.

 

La musique de Sondheim illustre moins qu’elle incarne les enjeux des intrigues, faisant entendre les échos et les tressaillements qui agitent l’âme des protagonistes. D’où l’ascendance romantique qui marque son style, l’expression de l’intériorité (souvent torturée) demeurant l’une des meilleures clés d’entrée pour comprendre son œuvre.

 

Cette importance conférée à la personnalité des personnages explique sans doute le passage de Sondheim par l’écriture scénaristique. Écrivant aux côtés de l’acteur Anthony Perkins le scénario des Invitations dangereuses (1973) d’Herbert Ross, le compositeur avait débuté dès le début des années 1950 ce travail pour la télévision, signant une dizaine d’épisodes pour la série Topper, avant de revenir ponctuellement vers le petit écran au cours des décennies suivantes.

 

Preuve que pour être pleinement comprise, la musique de Sondheim doit autant être écoutée par les oreilles que par les yeux.

 



 

West Side Story

 

 

Side by Side from Stephen Sondheim’s Company – 65th Annual Tony Awards

 

 

Sweeney Todd: The Demon Barber of Fleet Street (1979)

 

 

Judi Dench – The Definitive « Send In The Clowns » – South Bank Show 1995