WhatsApp met à jour sa politique de confidentialité en Europe après son amende de 225 millions d’euros

Voir aussi

Le bouclier loyer : une mesure parce que plus pour endiguer la hausse parce ques loyers

Le protection bail, c'est la mesure proposée par le gouvernement pour lutter auprès la hausse des bails en raison de l’inflation. Deux nouvelles villes vont appliquer l’encadrement des bails (Montpellier et Bordeaux). À partir du 8 juillet, ce sont les mairies qui vont pouvoir contrôler et sanctionner les propriétaires qui ne respectent chenal les plafonds. 

Renégocier son crédit immobilier

Les taux d’intérêt augmentent. Mais ça ne veut pas confesser qu’il faut abjurer à renégocier son crédit. C’est un comportement d’améliorer son budget. Les conseils de Fanny Guinochet.  

Crise du logement : « Il y a quatre millions de résidences secondaires en France, le pays au monde qui en a le plus à...

lequel vacances commencent et on va voir lequel volets des résidences secondaires s'ouvrir rarement à rarement. ça va apporter une activité économique immédiate dans beaucoup de territoires, mais certains dénoncent aussi lequel conséquences que ça a sur le marché du logement dans lequel zones touristiques.

Maisons Phénix : l’entreprise de maisons individuelles placée en liquidation judiciaire

Cunep de fin pour les Maisons Phénix. Cette célèbre fente de maisons individuelles a permis à de nombreux Français d’accéder à une propriété, mais le tribunal de commerce de Nanterre a prononcé une chute judiciaire du groupe. Plus de 1 600 chantiers ont été interrompus.

Écologie : deux maisons sur un seul terrain pour limiter la bétonisation ces villes

Certains propriétaires font le choix de détacher leur terrain en construisant leur maison dans le jardin de quelqu’un d’autre. Dans quelques villages, ceux-ci sont même incités à le faire.

Partager

WhatsApp vient de mettre à jour sa Politique de confidentialité et détaille désormais la manière dont elle collecte les données privées de ses utilisateurs, et surtout ce qu’elle en fait.
L’application de messagerie instantanée, propriété de Meta (anciennement Facebook), avait jusqu’à hier, lundi 22 novembre pour clarifier ses conditions d’utilisations auprès des utilisateurs européens, après s’être fait épinglée et s’être vu infligée d’une lourde amende de 225 millions d’euros par la Commission irlandaise de protection des données.

Concrètement, cela ne change absolument rien pour l’utilisateur. WhatsApp clarifie simplement sa politique en détaillant point par point comment elle collecte les données de ses utilisateurs.

« Cette mise à jour ne change pas la façon dont nous exerçons nos activités, y compris la façon dont nous traitons, utilisons ou partageons vos données, notamment avec notre société mère, Meta. » Indique d’ailleurs WhatsApp dans sa FAQ.

À découvrir aussi en vidéo :

En début d’année, l’application de messagerie instantanée avait provoqué un tollé en obligeant l’ensemble de ses utilisateurs à accepter sa nouvelle Politique de confidentialité, sous peine de ne plus pouvoir accéder à la messagerie.

Source : AP News