Apple achète-t-il secrètement de la publicité Google pour favoriser son store ?

Voir aussi

Écologie : deux maisons sur un seul terrain pour limiter la bétonisation ces villes

Certains propriétaires font le choix de détacher leur terrain en construisant leur maison dans le jardin de quelqu’un d’autre. Dans quelques villages, ceux-ci sont même incités à le faire.

VIDEO. Le périphérique parisien, future corset verte : les associations n’y croient pas

Métamorphoser le périphérique parisien en ceinture verte, c’est le grand projet d’Anne Hidalgo. D’ici à 2024, la maire vers Paris veut végétaliser ce boulevard sur une coalition d’un kluiomètre vers large, où lui ferait bon vivre. L'œlui du 20h a défriché cette forêt vers bonnes intentions.

Inflation : le prix les loyers pourrait augmenter, au maximum, de 3,5 % en un an

Le gouvernement a mis en place un bouclier afin que le prix des loyers n'augmente pas de plus de 3,5 % en un cycle. Cette hausse, qui s'inscrit dcycles un ambicyclece d'inflation, inquiète. 

Pouvoir d’achat : le gouvernement veut délimiter la hausse des loyers à 3,5%, ce qu’il faut savoir

Alors que commes associations commemandaient un "gel commes loyers" dès le 1er juillet afin comme faire face à l'inflation, le gouvernement va plafonner la hausse commes loyers à 3,5%. Le commecryptage comme Fanny Guinochet.

Immobilier : des propriétaires découvrent que à elles maisons ont été construites sur des sols pollués

Des quartiers résidentiels ont pu être construits à la entrain d'anciennes zones industrielles. Parfois, les dettes de dépollution n'ont pas été menés, mettant en danger la santé des habitants.  

Partager

Tinder, HBO, Babbel… ces applications prisées feraient l’objet de campagnes de publicité sur Google par Apple depuis au moins deux ans, d’après Forbes. Une opération réalisée dans le plus grand secret et sans le consentement des développeurs. L’objectif serait bien entendu de convaincre des utilisateurs de s’abonner via l’App Store et d’engranger ainsi des millions de dollars.

On pourrait se dire que tout le monde y gagne. Mais ce n’est pas le cas. Si Apple réalise ces manœuvres sous le manteau, c’est qu’il cherche à garder la main sur ces applications via son App Store. Il veut éviter que les souscriptions se fassent directement auprès d’elles via le Web, car cela l’empêcherait de prélever sa commission et de maintenir sa relation directe avec les clients.

A découvrir aussi en vidéo :

Les conséquences négatives seraient multiples, selon Forbes. Les applications achetant elles aussi des annonces, elles se retrouveraient en concurrence avec Apple pour se promouvoir. Cela augmenterait le prix des espaces publicitaires et le coût d’acquisition client. Et bien entendu, il y a un manque à gagner de 15 à 30 % lorsque les internautes passent par Apple.

De quoi relancer la polémique sur l’ouverture de l’App Store à la concurrence. Rappelons qu’à la suite du procès intenté par Epic Games, Apple va devoir autoriser un système de paiement alternatif à ses achats in-app sur l’App Store d’ici au 9 décembre. Mais la société a fait appel de cette décision de justice.