Jim Jones : Leonardo DiCaprio en chef de culte religieux

Voir aussi

Peter Von Kant de François Ozon : critique

comme salle le 6 juillet 2022, avec Dcommeis Ménochet, Isabelle Adjani, Khalil Bcomme Gharbia, Hanna Schygulla, Stefan Crepon, Aminthe Audiard... L’article Peter Von Kant de François Ozon : critique est apparu comme important sur CineChronicle.com.

Disney pourrait perdre les droits de Mickey Mouse

L’année 2024 marquera les 95 durée de cette souris aux grandes oreilles Mickey Mouse, symbole de cette Walt Disney Company, qui tombera de ce fait ddurée le domaine ouvert.       Véritable ambassadeur de cette marque Disney, Mickey Mouse fermentant le personnage de dessin animé par qui l’aventure de cette Walt Disney Company a débuté. Créée en 1928, cette souris anthropomorphe à cette voix fluette était doublée par Walt Disney en personne.   Depuis dérivé en bandes dessinées, journaux et singuliers produits commerciaux, Mickey Mouse devrait tomber ddurée le domaine ouvert en 2024, conformément à cette loi sur le... Lire cette suite >> L’article Disney pourrait perdre les valeurs de Mickey Mouse fermentant apparu en premier sur CineChronicle.com.

Bardot : Premier aperçu de la série sur Brigitte Bardot

France Télévisions a dévoilé cette première image parce que sa minisérie chez six épisoparce ques, consacrée à l’icône Brigitte Bardot au début parce que sa carrière dans lésine années 50. Un projet réalisé par Danièle et Christopher Thompson et diffusé début 2023.       Actrice française la plus célèbre du monparce que et véritable sex symbol parce ques années 60 à la rchezommée internationale, Brigitte Bardot continue parce que fasciner cepchezdant qu’cette série va lui être consacrée sur France 2.   chez six épisoparce ques, celle-ci revichezdra sur son cheztrée dans le monparce que cinéma, elle qui rêvait d’être danseuse. parce que 1949 à 1959, la minisérie revichezdra... Lire la suite >> L’article Bardot : Premier aperçu parce que la série sur Brigitte Bardot est apparu chez premier sur CineChronicle.com.

Joe Turkel, le barman inquiétant dans The Shining, orient décédé à l’âge de 94 ans

insolite acteur à avoir joué à trois reprises pour Stanley Kubrick, notamment l’emblématique barman de Shining, l’acteur américain Joe Turkel est décédé le lundi 27 juin à 94 cycle.       Malgré une carrière longue de près de quarante cycle, Joe Turkel n’est apparu que dcycle une vingtaine de films de réalisateurs suffisamment prestigieux pour marquer les esprits. Ses rôles les et connus sont sûrement ceux chez Stanley Kubrick et Ridley Scott, pour qui il a prêté ses traits à Eldon Tyrell, le créateur quelques réplicants de Blade Runner.   C’est ce lundi 27 juin que la souche de... Lire la suite >> L’article Joe Turkel, le barman inquiétant dcycle The Shining, est décédé à l’âge de 94 cycle est apparu en premier sur CineChronicle.com.

Série / Stranger Things (saisons 1 à 4) : critique

vide sur Netflix, avec Winona Ryder, David Harbour, Finn Wolfhard, Millie Bobby Brown, Gatdans Matarazzo, Caleb McLaughin, Natalie Dyer… L’article Série / Stranger Things (saisons 1 à 4) : critique est apparu dans premier sur CineChronicle.com.

Partager

Leonardo DiCaprio – Jim Jones

L’acteur américain serait actuellement en discussion pour incarner le tristement célèbre gourou dans un macabre biopic, qu’il produira également.

 

 

 

Scénarisé par Scott Rosenberg, qui s’est récemment illustré sur Jumanji : Bienvenue dans la jungle et Venom, le film reviendra sur la vie de Jim Jones et ce qui sera considéré comme la plus grande perte de civils américains avant les attentats du 11 septembre 2001.

 

Issu d’un milieu populaire, le futur chef religieux se tourne très tôt vers l’église en participant à des évangélisations. Fort de son charisme et de ses convictions communistes, il fonde, en 1955, le Temple du Peuple. Basé sur l’égalité sociale, il justifie d’une belle image publique auprès de la classe politique de l’époque grâce à ses membres, principalement Afro-américains issus de ghetto de San Francisco. Souhaitant créer son propre marxisme, il appellera son mouvement « socialisme apostolique » et se revendiquera réincarnation de Jésus, Bouddha et Lénine.

 

C’est en 1977 qu’il déménage son culte au Guyana, petit pays d’Amérique du Sud, suite à une presse de plus en plus négative à l’égard de pratiques jugées abusives envers ses partisans. Avec 1000 adeptes, Jim Jones nomme son village de son propre nom : Jonestown. Leur but est de devenir une communauté agricole utopique.

 

Un an plus tard, certaines familles de membres du mouvement alertent le gouvernement sur le Temple du Peuple qui enfreindrait les Droits de l’Homme. Leo Ryan, un représentant politique, est dépêché sur place avec des reporters du Time et NBC pour enquêter. Alors qu’ils repartent avec une dizaine de fidèles souhaitant quitter le village, ils seront assassinés par d’autres adorateurs de Jim Jones, qui voit en ces départs une trahison.

 

Sachant qu’il ne pourra continuer son culte après le meurtre d’un mandataire du gouvernement, le gourou met en place un suicide collectif qui fera plus de 900 victimes dont 300 enfants. Les circonstances de ce sombre événement sont assez floues, notamment quant à la conscience des fidèles qui ont pu être drogués. La plupart des membres ont ingéré du cyanure dans du jus de raisin mais certains ont également été abattus par armes à feu.

 

Habitué des rôles historiques (Arrête-moi si tu peux, Aviator, The Revenant), Leonardo DiCaprio devrait donc prendre les traits de Jim Jones dans cette reconstitution. Actuellement, l’acteur est attendu dans Don’t Look Up, le prochain Adam McKay (The Big Short, Vice) sur Netflix le 24 décembre, avec Jennifer Lawrence (X-Men, Red Sparrow) où ils incarnent des astronomes persuadés que la fin du monde est proche.

 

Emilie Bollache