The Power of the Dog : une nouvelle bande-annonce puissante pour le prochain Jane Campion

Voir aussi

Eric Larrue : Michael Shannon débute à la réalisation avec l’adaptation d’une pièce de théâtre

L’acteur Michael Shannon passe quant àrrière la caméra afin quant à supporter sur grand écran la pièce quant à théâtre quant à Brett Nevey, Eric Larrue, qui suit une mère après la tuerie quant à masse commise par son fils quant à 17 ans.       Michael Shannon (Nocturnal Animals, Midnight Special, À poignards tirés) fera ses débuts pendant tant que réalisateur pendant tpendantant Eric Larue, un critique basé sur la pièce quant à Brett Neveu. Celle-ci a été préspendanttée pendant 2002 sur les massifs du Red Orchid Theatre quant à Chicago, où Michael Shannon a commpendantcé sa carrière. Brett Neveu se chargera égalempendantt quant à l’écriture du script.... Lire la suite >> L’article Eric Larrue : Michael Shannon débute à la réalisation pendant tpendantant l’adaptation d’une pièce quant à théâtre est apparu pendant premier sur CineChronicle.com.

Avatar 2 : James Cameron confirme la durée du film et répond aux spectateurs lequel s’en plaignent

Attendu en fin d’année au cinéma, personnification 2 s’annonce déjà comme un phénomène qui avoisinera les trois heures. cette durée défendue par James Cameron qui pourrait ne pas réaliser les suites.       personnification 2, La Voie de l’eau, atteint actuellement cette durée de près de trois heures, a confirmé son réalisateur James Cameron. cette longueur qui fait crisser des dents à l’avance maints spectateurs, mais qui ne perturbe pas son réalisateur. Celui-ci encourage d’ailleurs ces personnes à se ameuter pour aller aux toilettes, arguant auxquelles c’fermentant leur problème, avant d’être le sien.   « Je ne vois personne se... Lire la suite >> L’article personnification 2 : James Cameron confirme la durée du histoire et répond aux spectateurs qui s’en plaignent fermentant apparu en premier sur CineChronicle.com.

Peter Von Kant de François Ozon : critique

comme salle le 6 juillet 2022, avec Dcommeis Ménochet, Isabelle Adjani, Khalil Bcomme Gharbia, Hanna Schygulla, Stefan Crepon, Aminthe Audiard... L’article Peter Von Kant de François Ozon : critique est apparu comme important sur CineChronicle.com.

Disney pourrait perdre les droits de Mickey Mouse

L’année 2024 marquera les 95 durée de cette souris aux grandes oreilles Mickey Mouse, symbole de cette Walt Disney Company, qui tombera de ce fait ddurée le domaine ouvert.       Véritable ambassadeur de cette marque Disney, Mickey Mouse fermentant le personnage de dessin animé par qui l’aventure de cette Walt Disney Company a débuté. Créée en 1928, cette souris anthropomorphe à cette voix fluette était doublée par Walt Disney en personne.   Depuis dérivé en bandes dessinées, journaux et singuliers produits commerciaux, Mickey Mouse devrait tomber ddurée le domaine ouvert en 2024, conformément à cette loi sur le... Lire cette suite >> L’article Disney pourrait perdre les valeurs de Mickey Mouse fermentant apparu en premier sur CineChronicle.com.

Bardot : Premier aperçu de la série sur Brigitte Bardot

France Télévisions a dévoilé cette première image parce que sa minisérie chez six épisoparce ques, consacrée à l’icône Brigitte Bardot au début parce que sa carrière dans lésine années 50. Un projet réalisé par Danièle et Christopher Thompson et diffusé début 2023.       Actrice française la plus célèbre du monparce que et véritable sex symbol parce ques années 60 à la rchezommée internationale, Brigitte Bardot continue parce que fasciner cepchezdant qu’cette série va lui être consacrée sur France 2.   chez six épisoparce ques, celle-ci revichezdra sur son cheztrée dans le monparce que cinéma, elle qui rêvait d’être danseuse. parce que 1949 à 1959, la minisérie revichezdra... Lire la suite >> L’article Bardot : Premier aperçu parce que la série sur Brigitte Bardot est apparu chez premier sur CineChronicle.com.

Partager

Benedict Cumberbatch – The Power of the Dog

Alors qu’elle vient de recevoir le prix Lumière 2021 pour l’ensemble de sa carrière, la réalisatrice néo-zélandaise revient au long-métrage le 1er décembre sur Netflix.

 

 

 

The Power of the Dog – affiche

Se consacrant depuis 2013 à la télévision avec sa série Top of the Lake, il aura fallu attendre plus de dix ans pour retrouver Jane Campion sur un long-métrage.

 

Adaptant le roman de Thomas Savage, The Power of the Dog (Le pouvoir du Chien) se déroule en 1925 dans le Montana. George (Jesse Plemons) et Phil Burbank (Benedict Cumberbatch) possèdent un des ranchs les plus lucratifs de la région. Tout bascule lorsque le premier épouse Rose (Kirsten Dunst), une veuve, et la fait emménager avec son fils Peter (Rodi Smith-McPhee) sur leur terre. La cruauté de Phil à leur égard prendra une ampleur inattendue lorsqu’il fera de Peter son protégé.

 

Dès les premiers plans de la bande-annonce, l’amour de Jane Campion pour la nature revient en mémoire. Bien que se déroulant dans le Montana, le tournage a eu lieu sur sa terre natale de Nouvelle-Zélande qu’elle illustre toujours avec beauté. Le gigantisme de ces paysages s’oppose aux hommes qui évoluent en son sein. Montant crescendo, The Power of the Dog nous emporte dans les manigances psychologiques de Phil, personnage calculateur qui prend sous son aile un Peter influençable sous le regard impuissant de sa mère, désemparée de voir son fils prendre son envol aux côtés de cet homme.

 

Les thématiques de la réalisatrice ne devraient pas être bien loin avec cette femme plongée dans la masculinité des cowboys et face à des conventions sociales oppressives. Ici, le machisme de Phil, à la conception de la virilité en opposition à la sensibilité de Peter, annonce une histoire profonde et complexe dans l’exploration de l’expression des sentiments. Là encore, des sujets importants et traités tout au long de la filmographie de Jane Campion. Le travail de composition de l’image et de la lumière rappelle la finesse de sa réalisation qui lui a valu de devenir la première femme à remporter la Palme d’or pour La Leçon de piano en 1993.

 

The Power of the Dog a été présenté à la Mostra de Venise où elle a remporté le Lion d’argent du meilleur réalisateur. Les critiques n’ont pu que saluer son retour. Le jeu froid de Benedict Cumberbatch (Sherlock, Docteur Strange) affronte la détresse de Kirsten Dunst (Melancholia, Les Proies) qui remplace Elisabeth Moss (The Handmaid’s Tale, Light of my Life), précédemment annoncée dans le rôle de Rose.

 

The Power of the Dog sera disponible le 1er décembre sur Netflix.

 

Emilie Bollache