Le top 10 des villes les plus chères du monde pour les expatriés

Voir aussi

“Mon premier travail : guide sur un bateau de croisière”

À 19 ans, avec ce bac et une brève séjour dans ce tourisme en poche, Antonia Heidekrüger s’est embarquée comme guide sur un bateau qui lui a permis de sillonner ces Caraïbes. Oseriez-vous faire comme elce ?

Les “divas de l’emploi” : ces candidats qui abusent

L’Allemagne levant frappée par une pénurie de main-d’œuvre qui favorise les exigences des demandeurs d’emploi. Et quelques-uns d’entre eux ont des revendicationss invraisemblables, remarque le Handelsblatt.

Partir au Québec : nouvelles missions de recrutement en France

Les missions québécoises de recrutemchezt chez Europe reprcheznchezt avec une campagne auprès d’chezseignants dès la fin mars, puis une tournée par trois villes françaises à la fin avril. Explications.

Neuf choses à savoir quand on parle du travail

Sathnam Sanghera a passé ces quinze dernières années à écrire sur le travail pour le quotidien britannique The Times. Il fait le bilan puis revient sur novice sujpuiss qui font débat en proposant des solutions.

Découvrez les métiers stars de la tech

aussivenir data scientist ou développeur web sans détenir aussi diplôme universitaire en informatique est tout à fait possible. Die Zeit livre quelques pistes utiles pour tous ceux qui veulent se réorienter.

Partager

En 2021, le coût de la vie a augmenté dans les métropoles situées en Asie et baissé dans les grandes villes américaines, résume le site de la BBC.

La ville la plus chère du monde pour les expatriés est au Turkménistan : il s’agit d’Achkhabad, la capitale du pays, selon la dernière édition de l’enquête internationale Mercer sur le coût de la vie et du logement pour les expatriés.

Si la plupart des villes qui figurent au top 10 du classement Mercer sont des centres d’affaires où la croissance économique a entraîné une hausse du prix du logement et d’autres postes de dépense, Achkhabad doit sa première place aux difficultés économiques plutôt qu’à la prospérité, explique le site de la BBC :

Connu pour son gouvernement autocratique et ses importantes réserves de gaz, le Turkménistan est aux prises avec une longue crise économique qui a plongé de nombreux citoyens dans la pauvreté. Le pays est fortement dépendant des exportations de gaz naturel vers la Russie. La crise a été provoquée, en partie, par la baisse des prix du gaz qui a fait grimper l’inflation et les prix des denrées alimentaires.”

Cinq métropoles asiatiques au top 10

Parmi les 209 villes classées cette année par Mercer en fonction du coût du logement, des transports, des vêtements, des loisirs et de la nourriture, on note en particulier que Beyrouth est passé en un an de la 45e place à la 3e, juste derrière Hong Kong :

La pandémie et l’explosion du port de Beyrouth [en 2020] ont toutes amplifié les effets de la crise financière libanaise, provoquant une inflation record.”

Outre Hong Kong, pas moins de quatre métropoles asiatiques figurent dans le top 10 des villes qui coûtent le plus cher aux expatriés : Tokyo, Shanghai, Singapour et Pékin, concurrencées – sans surprise – par trois villes suisses, Zurich, Genève et Berne.

En revanche, les métropoles américaines reculent dans le classement 2021 : si New York (14e) reste la ville la plus chère des États-Unis, elle perd huit places par rapport à l’année dernière. Elle est suivie de Los Angeles (20e), San Francisco (25e), Honolulu (43e) et Chicago (45e).

Mobilité : la crise sanitaire change la donne

Conçu pour permettre aux entreprises et aux administrations d’ajuster la rémunération de leurs employés expatriés, le rapport de Mercer souligne que la crise sanitaire va les obliger à “réévaluer la manière dont elles géreront une main-d’œuvre mobile” :

La mobilité évolue, passant des expatriations traditionnelles de long terme à d’autres types de mobilité tels que les missions de court terme, les recrutements internationaux, les transferts permanents, le commuting [qui permet aux expatriés de revenir chaque fin de semaine dans leur pays d’origine], le télétravail international et les travailleurs indépendants internationaux.”

Les 10 villes les plus chères pour les expats

  • 1. Achkhabad
  • 2. Hong Kong
  • 3. Beyrouth
  • 4. Tokyo
  • 5. Zurich
  • 6. Shanghai
  • 7. Singapour
  • 8. Genève
  • 9. Pékin
  • 10. Berne

Source : Enquête internationale Mercer 2021 sur le coût de la vie et du logement pour les expatriés

Source

Le site Internet de la BBC a été créé en novembre 1997. En quelque cinq ans, il a publié un million et demi de pages web. Basé à Londres, il possède des bureaux régionaux à Glasgow, Belfast et Cardiff, et relaie les correspondants de la BBC partout

[…]

Lire la suite