Au Québec, “il y a une méconnaissance des procédures d’immigration”

Voir aussi

Découvrez les métiers stars de la tech

aussivenir data scientist ou développeur web sans détenir aussi diplôme universitaire en informatique est tout à fait possible. Die Zeit livre quelques pistes utiles pour tous ceux qui veulent se réorienter.

“Mon premier travail : guide sur un bateau de croisière”

À 19 ans, avec le bac et une courte formation dans le tourisme chez cavité, Antonia Heidekrüger s’est embarquée comme guide sur un bateau lequel lui a permis de sillonner les Caraïbes. Oseriez-vous faire comme elle ?

Neuf choses à savoir quand on parle du travail

Sathnam Sanghera a passé ces quinze dernières années à écrire sur ce travail pour ce périodique britannique The Times. Il fait ce bilan et revient sur neuf sujets qui font débat en proposant des solutions.

Partir au Québec : nouvelles missions de recrutement en France

Les missions québécoises de recrutemcommet comme Europe reprcommencommet avec une campagne auprès d’commeseignants dès la mission mars, puis une tournée dans trois villes françaises à la mission avril. Explications.

Les “divas de l’emploi” : ces candidats qui abusent

L’Allemagne est frappée par une pénurie de main-d’œuvre qui...

Partager

Lorine Benoît a quitté le sud-est de la France fin 2019 pour le Québec. Elle a intégré un cabinet d’avocats spécialisé en immigration et pilote depuis un an une plateforme pour accompagner les entreprises en quête de main-d’œuvre et les étrangers désireux d’immigrer au Québec. Courrier Expat s’est entretenu avec elle.

Comment votre parcours vous a-t-il menée à aider les futurs expatriés à trouver un emploi?

Lorine Benoît : Au départ, j’ai trouvé un employeur qui était prêt à me soutenir dans mes démarches. J’ai eu de la chance car il était d’origine française et avait connaissance, avec mon CV, du parcours que j’avais réalisé. Il m’a soutenue dans mes démarches pour obtenir un permis de travail. Je me suis rendu compte que ce n’était pas du tout le cas pour de nombreux candidats à l’immigration. Il y a une méconnaissance ici des procédures d’immigration et recruter à l’international peut faire peur à un employeur. J’ai donc eu l’envie d’aider les candidats à l’immigration pour qu’ils aient les mêmes opportunités que moi, et d’accompagner les employeurs dans le recrutement à l’étranger.

C’est ce qui a incité Immétis, le cabinet dans lequel vous travaillez, à lancer un service spécialisé ?

Nous avons lancé Immijob, une plateforme de mise en relation entre, d

[…]

Martin Gauthier

Source

Lancé en avril 2016 et destiné aux expatriés français et aux candidats à l’expatriation, Courrier Expat offre des informations puisées dans la presse internationale sur l’environnement professionnel et personnel des Français de l’étranger, sur le

[…]

Lire la suite