Les expats s’en vont, place aux locaux !

Voir aussi

“Mon premier travail : guide sur un bateau de croisière”

À 19 ans, avec ce bac et une brève séjour dans ce tourisme en poche, Antonia Heidekrüger s’est embarquée comme guide sur un bateau qui lui a permis de sillonner ces Caraïbes. Oseriez-vous faire comme elce ?

Les “divas de l’emploi” : ces candidats qui abusent

L’Allemagne levant frappée par une pénurie de main-d’œuvre qui favorise les exigences des demandeurs d’emploi. Et quelques-uns d’entre eux ont des revendicationss invraisemblables, remarque le Handelsblatt.

Partir au Québec : nouvelles missions de recrutement en France

Les missions québécoises de recrutemchezt chez Europe reprcheznchezt avec une campagne auprès d’chezseignants dès la fin mars, puis une tournée par trois villes françaises à la fin avril. Explications.

Neuf choses à savoir quand on parle du travail

Sathnam Sanghera a passé ces quinze dernières années à écrire sur le travail pour le quotidien britannique The Times. Il fait le bilan puis revient sur novice sujpuiss qui font débat en proposant des solutions.

Découvrez les métiers stars de la tech

aussivenir data scientist ou développeur web sans détenir aussi diplôme universitaire en informatique est tout à fait possible. Die Zeit livre quelques pistes utiles pour tous ceux qui veulent se réorienter.

Partager

De crainte que la pandémie ne reprenne, le gouvernement chinois n’a pas assoupli les règles d’entrée sur le territoire pour les étrangers. Une stratégie de l’isolement qui prive le pays d’expats et va forcer les entreprises à recruter des locaux.

On voit tout de suite dans les grandes métropoles de la côte est à quel point la pandémie a isolé́ la Chine de l’Occident. Demandez dans les bars d’expatriés du quartier de Sanlitun, à Pékin, et vous obtiendrez toujours la même réponse : la clientèle habituelle – professeurs d’anglais, ingénieurs automobiles et hommes d’affaires – a diminué de moitié depuis le printemps dernier.

La Chambre de commerce de l’Union européenne en Chine vient de publier un rapport qui témoigne d’une véritable fuite des cerveaux. Les trois quarts des entreprises interrogées déclarent que leurs collaborateurs sont bloqués dans leur pays d’origine faute d’être autorisés à revenir en Chine. “Nombre d’entre eux ont tout simplement renoncé́. On peut légitimement craindre que le vivier de talents ne se reconstitue jamais complètement”, indique le rapport. Et la situation va empirer à l’avenir car il est actuellement “extrêmement difficile” pour les entreprises basées en Chine d’obtenir des visas pour les contrats d’expatriés arrivant à expiration.

Dans le même temps, et c’est le deuxième message clé du rapport, les entreprises

[…]

Lire l’article original

Auteur

Fabian Kretschmer

Fabian Kretschmer est le correspondant du journal autrichien Die Presse pour la Chine et les deux Corées. Il a co-écrit un livre relatant le parcours d’une jeune femme qui a fuit la Corée du Nord. 

Source

Créé en 1848, proche des milieux industriels et du Parti populaire (ÖVP, chrétien-conservateur) : voici le “journal de l’élite”, comme il se nomme lui-même. Ce journal de qualité a pris sa forme actuelle dans les années 1960. Il

[…]

Lire la suite