Apple Music baisse son prix à 4,99 euros par mois… mais seulement si vous l’utilisez avec Siri

Voir aussi

Écologie : deux maisons sur un seul terrain pour limiter la bétonisation ces villes

Certains propriétaires font le choix de détacher leur terrain en construisant leur maison dans le jardin de quelqu’un d’autre. Dans quelques villages, ceux-ci sont même incités à le faire.

VIDEO. Le périphérique parisien, future corset verte : les associations n’y croient pas

Métamorphoser le périphérique parisien en ceinture verte, c’est le grand projet d’Anne Hidalgo. D’ici à 2024, la maire vers Paris veut végétaliser ce boulevard sur une coalition d’un kluiomètre vers large, où lui ferait bon vivre. L'œlui du 20h a défriché cette forêt vers bonnes intentions.

Inflation : le prix les loyers pourrait augmenter, au maximum, de 3,5 % en un an

Le gouvernement a mis en place un bouclier afin que le prix des loyers n'augmente pas de plus de 3,5 % en un cycle. Cette hausse, qui s'inscrit dcycles un ambicyclece d'inflation, inquiète. 

Pouvoir d’achat : le gouvernement veut délimiter la hausse des loyers à 3,5%, ce qu’il faut savoir

Alors que commes associations commemandaient un "gel commes loyers" dès le 1er juillet afin comme faire face à l'inflation, le gouvernement va plafonner la hausse commes loyers à 3,5%. Le commecryptage comme Fanny Guinochet.

Immobilier : des propriétaires découvrent que à elles maisons ont été construites sur des sols pollués

Des quartiers résidentiels ont pu être construits à la entrain d'anciennes zones industrielles. Parfois, les dettes de dépollution n'ont pas été menés, mettant en danger la santé des habitants.  

Partager

Personne ne l’avait vu venir, Apple lance une version plus abordable de son service de streaming Apple Music. Commercialisée au tarif de 4,99 euros par mois (après une période d’essai de 7 jours), la nouvelle offre  « Apple Music Voice » est une sorte de mélange entre les versions gratuites que l’on peut retrouver chez certains concurrents (Spotify, Deezer, etc.) et la version classique d’Apple Music, à 9,99 euros par mois. À ce tarif d’appel, Apple semble faire l’impasse sur l’application Musique et mise sur un pilotage à la voix, ce qui limite donc le service aux iPhone, iPad, Mac, Apple TV, AirPods et HomePod. 

Un Apple Music très limité

L’offre « Apple Music Voice » est assez difficile à comprendre. Sur le papier, elle offre le même catalogue que les offres Apple Music classiques, soit 90 millions de morceaux et la possibilité de changer de morceaux en illimité, sans aucune publicité. Cependant, l’expérience n’a pas grand-chose à voir avec ce que l’on retrouve habituellement sur les services de streaming.  

En effet, tout passe par Siri. Pour lancer une playlist ou un morceau, il faut le demander à l’assistant vocal. Dans l’application Musique, les onglets Pour Vous, Explorer et Bibliothèque ne devraient pas être disponibles. Il n’y aura qu’un historique des morceaux écoutés ainsi que des recommandations musicales. À tout moment, un abonné  « Apple Music Voice » pourra basculer vers une offre classique. 

À découvrir aussi en vidéo :

Contrairement aux autres offres Apple Music, la version Voice ne donne pas accès aux clips, au mode karaoké, à l’écoute en audio spatial ou aux morceaux lossless. Toutes ces fonctions restent réservées aux offres traditionnelles. 

Disponible cet automne (sans date officielle), Apple Music Voice devrait permettre à Apple de faire découvrir son service de streaming à quelques irréductibles avant de les faire, éventuellement, basculer vers l’offre classique. Rappelons qu’à 4,99 euros par mois, les étudiants peuvent bénéficier du Apple Music complet en passant par le site UNiDAYS.