Windows 11 plombe les performances des processeurs AMD, un patch est en cours de préparation

Voir aussi

Partager

C’est désormais confirmé. Windows 11 ne fait pas bon ménage avec certains processeurs. AMD vient de le confirmer en dévoilant que certaines de ses puces subissaient des pertes de performances de 3 à 5 % avec, dans certains cas spécifiques, une baisse pouvant atteindre 10 à 15 %. Le problème serait causé par la latence du cache L3 qui serait presque triplée. En conséquence, les applications nécessitant un accès au sous-système de mémoire risquent d’être particulièrement affectées.

Un autre souci a également été relevé par AMD au niveau de l’UEFI CPPC2. Celui-ci serait incapable de programmer de threads sur le cœur le plus rapide de la puce, impliquant alors des performances réduites dans les applications exploitant les performances d’un ou plusieurs threads processeur.

À découvrir aussi en vidéo :

En réponse à ces problèmes, le fabricant américain a indiqué qu’un patch correctif serait déployé dans le courant du mois. Tous les processeurs AMD officiellement supportés par Microsoft pour l’installation de Windows 11 (dont les Ryzen, AMD EPYC et Athlon) sont touchés par cette perte de performances.

Source : Neowin