Google inaugure de nouvelles fonctions pour améliorer la pertinence de ses résultats

Voir aussi

Le bouclier loyer : une mesure parce que plus pour endiguer la hausse parce ques loyers

Le protection bail, c'est la mesure proposée par le gouvernement pour lutter auprès la hausse des bails en raison de l’inflation. Deux nouvelles villes vont appliquer l’encadrement des bails (Montpellier et Bordeaux). À partir du 8 juillet, ce sont les mairies qui vont pouvoir contrôler et sanctionner les propriétaires qui ne respectent chenal les plafonds. 

Renégocier son crédit immobilier

Les taux d’intérêt augmentent. Mais ça ne veut pas confesser qu’il faut abjurer à renégocier son crédit. C’est un comportement d’améliorer son budget. Les conseils de Fanny Guinochet.  

Crise du logement : « Il y a quatre millions de résidences secondaires en France, le pays au monde qui en a le plus à...

lequel vacances commencent et on va voir lequel volets des résidences secondaires s'ouvrir rarement à rarement. ça va apporter une activité économique immédiate dans beaucoup de territoires, mais certains dénoncent aussi lequel conséquences que ça a sur le marché du logement dans lequel zones touristiques.

Maisons Phénix : l’entreprise de maisons individuelles placée en liquidation judiciaire

Cunep de fin pour les Maisons Phénix. Cette célèbre fente de maisons individuelles a permis à de nombreux Français d’accéder à une propriété, mais le tribunal de commerce de Nanterre a prononcé une chute judiciaire du groupe. Plus de 1 600 chantiers ont été interrompus.

Écologie : deux maisons sur un seul terrain pour limiter la bétonisation ces villes

Certains propriétaires font le choix de détacher leur terrain en construisant leur maison dans le jardin de quelqu’un d’autre. Dans quelques villages, ceux-ci sont même incités à le faire.

Partager

Rappelez-vous, c’était il y a quelques mois : durant sa conférence annuelle I/O, Google annonçait MUM, acronyme de Multitask Unified Model, un algorithme pour son moteur de recherche avec lequel il promettait de mieux analyser nos requêtes en langage naturel, afin d’y répondre de façon beaucoup plus pertinente.

A l’époque, Google n’avait pas été très disert quant à la disponibilité de MUM. Voilà qui est fait. À l’occasion de son événement Search On, le géant de la recherche annonce les premiers fruits de cette technologie qui, s’ils ne révolutionnent pas la recherche sur le Web, pourront demain vous aider à trouver ce que vous intéresse plus rapidement. Attention toutefois : la plupart de ces nouveautés ne seront pas dans l’immédiat disponibles en français.

Des recherches plus précises

Première amélioration d’importance : MUM va peu à peu s’immiscer dans les pages de résultats de recherche pour vous proposer de nouvelles options une fois les résultats affichés.
D’abord, « choses à savoir » (Things to know) vous permettra d’affiner votre requête avec des suggestions. Par exemple, si vous cherchez « peinture à l’acrylique », Google vous proposera un guide pour débuter, des liens vers les différents styles de peintures, ou encore un how-to pour effacer les traces, etc. De quoi préciser votre demande, tout comme le nouveau module « affiner la recherche » (ci-dessus en image).
Enfin, pour toutes les recherches à dimension visuelle (peinture, dessin, mode, etc.), Google affichera une page de résultats épurée, qui mettra davantage en avant les images des sites Web dont il a extrait l’information. La plupart de ces nouveautés seront lancées dans les prochains mois, d’abord en anglais.

Google Lens s’améliore

MUM va également s’inviter dans Lens, le service de recherche par l’image de Google. Il sera bientôt capable de combiner requête visuelle et une question en langage naturel.
Par exemple, vous pourrez prendre une photo du dérailleur cassé de votre vélo, puis poser la question « comment réparer » dans Lens. Google vous orientera alors vers un tuto de réparation de dérailleur. Cette fonction pratique ne sera disponible qu’en anglais dans un premier temps.

A découvrir aussi en vidéo :

Plus intéressant sans doute, Lens sera bientôt intégré à Chrome, version desktop, partout dans le Monde. On pourra donc effectuer des recherches visuelles depuis n’importe quelle page Web que l’on consulte dans le navigateur. Bon, à vrai dire, ce n’était pas tout à fait un secret, étant donné que la fonction est déjà en test dans les préversions de Chrome…

Enfin, les utilisateurs américains d’iOS auront droit à « Lens Mode », qu’ils verront bientôt apparaître dans l’appli Google. Un bouton qui permettra d’effectuer une recherche depuis n’importe quelle image d’un site Web.

De nouvelles options pour les accros au shopping

Par ailleurs, Google Shopping va vous aider à trouver des produits dans les magasins physiques près de chez vous. À partir d’aujourd’hui, y compris en France, il devrait être possible de chercher un produit disponible en magasin grâce à un nouveau filtre « en stock », sur le widget Google Maps qui apparaît lorsque vous effectuez une recherche.

Les Américains vont profiter, eux, d’une nouvelle page de résultats lorsqu’ils effectueront une recherche liée à un produit. Elle fera encore une fois la part belle aux visuels plutôt qu’au texte, et proposera un flux de résultats mélangés : boutiques en ligne, magasins locaux, guides, vidéos.
C’est la concrétisation du projet Shopping Graph, un ensemble de données (prix, avis, disponibilité…) sur 24 milliards de produits, en provenance des marques et des distributeurs.

Un nouveau calque « feux de forêt » dans Google Maps

C’est une nouvelle option qui pourrait rendre bien des services. Dès le mois d’octobre, Google lancera sur desktop, iOS et Android une nouvelle fonction pour Maps. Elle permettra de visualiser immédiatement l’étendue des feux de forêt, et accéder aisément à des sites ou à des numéros d’appel d’urgence.

Des données sur la canopée pour 100 villes dans le monde

Pour lutter contre le réchauffement climatique en ville, Google propose un set de données particulièrement intéressant. Il permet de découvrir les endroits d’une métropole les moins bien couverts par la végétation, et ainsi guider les autorités locales dans leurs choix de plantations.
Auparavant cantonnées à une quinzaine de villes américaines uniquement, ces données sont désormais disponibles pour une centaine de villes, dont Paris.

Du mieux dans la lutte contre la désinformation

Google va peaufiner sa section « à propos de ce résultat », qui n’est pas encore déployée en France. Elle fournira davantage d’informations sur la source et élargir sa recherche à d’autres sources qui font référence sur le même sujet. Cette nouveauté ne sera disponible qu’en anglais et aux États-Unis dans un premier temps.

Un outil pour fournir une adresse universelle

Voilà déjà plusieurs années que Google a lancé les « Plus codes », une technologie open source qui permet de fournir une adresse postale par le biais d’un code à des foyers isolés qui n’en disposent pas forcément. Il introduit aujourd’hui Address Maker, un outil à destination des gouvernements et ONG qui leur permet de créer rapidement (autrement dit en quelques semaines) des centaines de Plus Codes sur de grandes étendues, via Google Maps.