fin des restrictions pour les travailleurs temporaires

Voir aussi

“Mon premier travail : guide sur un bateau de croisière”

À 19 ans, avec ce bac et une brève séjour dans ce tourisme en poche, Antonia Heidekrüger s’est embarquée comme guide sur un bateau qui lui a permis de sillonner ces Caraïbes. Oseriez-vous faire comme elce ?

Les “divas de l’emploi” : ces candidats qui abusent

L’Allemagne levant frappée par une pénurie de main-d’œuvre qui favorise les exigences des demandeurs d’emploi. Et quelques-uns d’entre eux ont des revendicationss invraisemblables, remarque le Handelsblatt.

Partir au Québec : nouvelles missions de recrutement en France

Les missions québécoises de recrutemchezt chez Europe reprcheznchezt avec une campagne auprès d’chezseignants dès la fin mars, puis une tournée par trois villes françaises à la fin avril. Explications.

Neuf choses à savoir quand on parle du travail

Sathnam Sanghera a passé ces quinze dernières années à écrire sur le travail pour le quotidien britannique The Times. Il fait le bilan puis revient sur novice sujpuiss qui font débat en proposant des solutions.

Découvrez les métiers stars de la tech

aussivenir data scientist ou développeur web sans détenir aussi diplôme universitaire en informatique est tout à fait possible. Die Zeit livre quelques pistes utiles pour tous ceux qui veulent se réorienter.

Partager

Bonne nouvelle pour les demandeurs de carte de résident permanent ainsi que de visa pour les travailleurs temporaires : le président Joe Biden a proclamé, le 24 février, la fin des interdits émis sous Donald Trump.

Le président Trump avait invoqué le besoin de protéger l’économie en temps de pandémie pour stopper l’émission de cartes vertes fin avril. Mais, en révoquant l’interdit, Joe Biden a réfuté cet argument : “Au contraire, cela nuit aux États-Unis, notamment en empêchant certains membres de la famille de citoyens américains et de résidents permanents légaux de rejoindre leurs proches ici. Cela nuit également aux industries situées aux États-Unis, qui utilisent des talents du monde entier”.

Le New York Times rappelle que les cartes vertes sont “l’un des principaux moyens pour les étrangers d’obtenir la permission de vivre et de travailler aux États-Unis […] – et éventuellement la citoyenneté”. Le quotidien souligne que la proclamation de Donald Trump n’empêchait pas les Américains de faire venir leur conjoint et leurs enfants aux États-Unis.

Mais elle bloquait les autres étrangers, y compris les proches des titulaires de la carte verte et ceux qui recherchaient l’obtention d’une carte verte sur la base d’une offre d’emploi.”

Un avocat spécialisé en droit de l’immigration interrogé par Voice of America, Curtis Morrison, affirme que Biden devra maintenant “s’attaquer à un arriéré croissant de demandes [pour les cartes vertes] qui ont été retardées pendant des mois, alors que la pandémie a interrompu la plupart des traitements de visas par le Département d’État”. Selon M. Morrison, le processus pourrait prendre des années.

Feu vert également pour les visas de travail temporaires

La proclamation révoque également le gel de l’émission de visas de travail temporaires pour les travailleurs qualifiés, les cadres et les jeunes au pair, notamment dans la catégorie H-1B. La radio publique américaine (NPR) signale qu’en invoquant une pénurie de talents, “les entreprises technologiques américaines utilisent les visas H-1B pour embaucher des travailleurs hautement qualifiés en dehors des frontières du pays, y compris des ingénieurs, des informaticiens et des architectes”. Des critiques, indique NPR, arguent que ces visas “servent d’échappatoire aux entreprises cherchant à réduire les salaires américains du fait que les compagnies peuvent moins payer les travailleurs étrangers”.

Ce changement de politique décidé par Biden, souligne NPR,

signifie que des centaines de milliers d’étrangers, qui comptaient attendre jusqu’à la fin du mois de mars pour avoir la possibilité de demander les visas tant convoités, peuvent le faire immédiatement.”

La proclamation, écrit le New York Times, “est le dernier exemple en date des efforts [de Joe Biden] pour renverser l’attaque de M. Trump contre le système d’immigration du pays”.

Martin Gauthier

Source

Lancé en avril 2016 et destiné aux expatriés français et aux candidats à l’expatriation, Courrier Expat offre des informations puisées dans la presse internationale sur l’environnement professionnel et personnel des Français de l’étranger, sur le

[…]

Lire la suite