Apple offre (au moins) sept ans de mises à jour à l’iPhone 6S

Voir aussi

Le bouclier loyer : une mesure parce que plus pour endiguer la hausse parce ques loyers

Le protection bail, c'est la mesure proposée par le gouvernement pour lutter auprès la hausse des bails en raison de l’inflation. Deux nouvelles villes vont appliquer l’encadrement des bails (Montpellier et Bordeaux). À partir du 8 juillet, ce sont les mairies qui vont pouvoir contrôler et sanctionner les propriétaires qui ne respectent chenal les plafonds. 

Renégocier son crédit immobilier

Les taux d’intérêt augmentent. Mais ça ne veut pas confesser qu’il faut abjurer à renégocier son crédit. C’est un comportement d’améliorer son budget. Les conseils de Fanny Guinochet.  

Crise du logement : « Il y a quatre millions de résidences secondaires en France, le pays au monde qui en a le plus à...

lequel vacances commencent et on va voir lequel volets des résidences secondaires s'ouvrir rarement à rarement. ça va apporter une activité économique immédiate dans beaucoup de territoires, mais certains dénoncent aussi lequel conséquences que ça a sur le marché du logement dans lequel zones touristiques.

Maisons Phénix : l’entreprise de maisons individuelles placée en liquidation judiciaire

Cunep de fin pour les Maisons Phénix. Cette célèbre fente de maisons individuelles a permis à de nombreux Français d’accéder à une propriété, mais le tribunal de commerce de Nanterre a prononcé une chute judiciaire du groupe. Plus de 1 600 chantiers ont été interrompus.

Écologie : deux maisons sur un seul terrain pour limiter la bétonisation ces villes

Certains propriétaires font le choix de détacher leur terrain en construisant leur maison dans le jardin de quelqu’un d’autre. Dans quelques villages, ceux-ci sont même incités à le faire.

Partager

Au moins sept ans de mises à jour pour les iPhone 6S. Lancés en septembre 2015, l’iPhone 6S et son grand frère, l’iPhone 6S Plus, bénéficient cette année encore de la compatibilité avec la nouvelle version de l’OS mobile qu’Apple vient d’annoncer. Ces « vieux » smartphones vont donc profiter d’iOS 15 lors de sa mise à disposition à l’automne prochain.
Même si on considère qu’il s’agit de la dernière mise à jour pour ces terminaux, et que l’on table sur un iOS 16 annoncé à l’été 2022, ces smartphones d’Apple auront profité de quasiment sept ans de service – mises à jour du système et patches de sécurité.

Après avoir expérimenté anonymement l’an dernier le changement de batterie officiel d’Apple et la mise à jour du système iOS 14 sur un iPhone 6S Plus, nous ne pouvons être qu’enthousiastes.
Cinq ans après son lancement, le terminal fonctionnait (et fonctionne toujours) comme un charme. Apple vient de lui offrir une année de vie supplémentaire. Mieux encore en fait : pour ceux qui seraient frileux de changer de système, Apple offre le choix de rester sur iOS 14 un temps tout en profitant de patches de sécurité.

Ces sept ans de services, aucune entreprise commercialisant des terminaux Android ne les offre. Ce qui est une manière assez pudique de présenter une réalité bien cruelle. Le meilleur des concurrents est Samsung qui promet, pour ses terminaux haut de gamme, deux à trois mises à jour du système et une année supplémentaire de patches de sécurité. Soit quatre ans de suivi au maximum.

Et nous vous parlons là du meilleur d’Android, la majeure partie des constructeurs chinois n’offrant que deux à trois ans de suivi sur le très haut de gamme, et parfois à peine un ou deux ans sur l’entrée et milieu de gamme. Google lui-même, pourtant géniteur du système d’exploitation Android et qui ne lance qu’une (toute petite) poignée de terminaux par an, ne propose que trois années de mises à jour.

À découvrir aussi en vidéo :

A découvrir aussi en vidéo :

Jadis accusé d’obsolescence programmée notamment à cause du throttling de l’iPhone 6 (qui visait à préserver la batterie), Apple a encaissé les critiques ces dernières années. Pour finir par proposer le meilleur suivi logiciel de l’industrie des smartphones.
Si la tâche est bien plus facile pour l’Américain, qui lance peu de terminaux différents chaque année et qui maîtrise à la fois le hardware, le processeur (SoC) et le système d’exploitation, le résultat est là : le champion de la durée de vie, c’est bien lui. Un point d’importance dans sa stratégie verte, qui vise la neutralité carbone d’ici 2030 pour toute son activité, y compris ses produits.

Il faut que Google, les fabricants de smartphones et les concepteurs de puces (Qualcomm, MediaTek, Samsung, HiSilicon) changent leur façon de fonctionner pour qu’Android fasse aussi bien. Sous peine de rendre les iPhone, sur le long terme, bien plus intéressants financièrement et écologiquement.