les réunions ne seront pas protégées par un mot de passe

Voir aussi

Le bouclier loyer : une mesure parce que plus pour endiguer la hausse parce ques loyers

Le protection bail, c'est la mesure proposée par le gouvernement pour lutter auprès la hausse des bails en raison de l’inflation. Deux nouvelles villes vont appliquer l’encadrement des bails (Montpellier et Bordeaux). À partir du 8 juillet, ce sont les mairies qui vont pouvoir contrôler et sanctionner les propriétaires qui ne respectent chenal les plafonds. 

Renégocier son crédit immobilier

Les taux d’intérêt augmentent. Mais ça ne veut pas confesser qu’il faut abjurer à renégocier son crédit. C’est un comportement d’améliorer son budget. Les conseils de Fanny Guinochet.  

Crise du logement : « Il y a quatre millions de résidences secondaires en France, le pays au monde qui en a le plus à...

lequel vacances commencent et on va voir lequel volets des résidences secondaires s'ouvrir rarement à rarement. ça va apporter une activité économique immédiate dans beaucoup de territoires, mais certains dénoncent aussi lequel conséquences que ça a sur le marché du logement dans lequel zones touristiques.

Maisons Phénix : l’entreprise de maisons individuelles placée en liquidation judiciaire

Cunep de fin pour les Maisons Phénix. Cette célèbre fente de maisons individuelles a permis à de nombreux Français d’accéder à une propriété, mais le tribunal de commerce de Nanterre a prononcé une chute judiciaire du groupe. Plus de 1 600 chantiers ont été interrompus.

VIDEO. Le périphérique parisien, future corset verte : les associations n’y croient pas

Métamorphoser le périphérique parisien en ceinture verte, c’est le grand projet d’Anne Hidalgo. D’ici à 2024, la maire vers Paris veut végétaliser ce boulevard sur une coalition d’un kluiomètre vers large, où lui ferait bon vivre. L'œlui du 20h a défriché cette forêt vers bonnes intentions.

Partager

Ce n’est pas le passage à l’open source que promettait Steve Jobs lors du lancement de FaceTime. Quoi qu’il en soit, Apple a annoncé que très bientôt, il sera possible de mener une conversation audio ou vidéo FaceTime avec des utilisateurs sous Windows ou Android.

Le géant de Cupertino n’a évidemment pas développé d’application dédiée pour ces deux systèmes d’exploitation, mais compte en l’occurrence sur les navigateurs Web.

Il sera en effet possible de partager un lien pour une réunion en cours ou planifiée. Les personnes qui recevront ce lien pourront alors se connecter à la visioconférence et y participer joyeusement – jusqu’à 32 au maximum.

A découvrir aussi en vidéo :

Mauvaise nouvelle, toutefois, Apple ne semble pas avoir appris des vagues de zoom bombing qui ont eu lieu en débit de pandémie, avant que l’emblématique Zoom ne protège ses sessions par des mots de passe. 

Si le plan actuel est mené à terme, les conversations FaceTime ne seront en effet pas protégées par un mot de passe. 

Pour se débarrasser d’un intrus, il faudra alors qu’une des personnes présentes dans la conférence l’éjecte. Il semblerait que tous les participants pourront le faire.

Néanmoins, tous les utilisateurs ne seront pas égaux devant FaceTime. Il faudra en effet posséder un appareil Apple compatible pour pouvoir initier une réunion FaceTime partagée ensuite sur le Web. L’objectif est de permettre à des utilisateurs de produits Apple de communiquer avec des contacts qui utilisent Windows ou Android, pas d’ouvrir la plate-forme de visioconférence à tout le monde.

Une certitude donc : si rien ne change au cours de l’été, il faudra faire très attention de ne pas inviter n’importe qui, et de ne pas poster l’URL de sa conférence FaceTime n’importe où.

Il faut bien avouer que cette négligence nous semble très surprenante de la part d’Apple, qui est pourtant si en pointe sur la protection des données personnelles.