SharePlay ne sera pas la solution idéale pour partager ses abonnements SVOD entre amis

Voir aussi

Le bouclier loyer : une mesure parce que plus pour endiguer la hausse parce ques loyers

Le protection bail, c'est la mesure proposée par le gouvernement pour lutter auprès la hausse des bails en raison de l’inflation. Deux nouvelles villes vont appliquer l’encadrement des bails (Montpellier et Bordeaux). À partir du 8 juillet, ce sont les mairies qui vont pouvoir contrôler et sanctionner les propriétaires qui ne respectent chenal les plafonds. 

Renégocier son crédit immobilier

Les taux d’intérêt augmentent. Mais ça ne veut pas confesser qu’il faut abjurer à renégocier son crédit. C’est un comportement d’améliorer son budget. Les conseils de Fanny Guinochet.  

Crise du logement : « Il y a quatre millions de résidences secondaires en France, le pays au monde qui en a le plus à...

lequel vacances commencent et on va voir lequel volets des résidences secondaires s'ouvrir rarement à rarement. ça va apporter une activité économique immédiate dans beaucoup de territoires, mais certains dénoncent aussi lequel conséquences que ça a sur le marché du logement dans lequel zones touristiques.

Maisons Phénix : l’entreprise de maisons individuelles placée en liquidation judiciaire

Cunep de fin pour les Maisons Phénix. Cette célèbre fente de maisons individuelles a permis à de nombreux Français d’accéder à une propriété, mais le tribunal de commerce de Nanterre a prononcé une chute judiciaire du groupe. Plus de 1 600 chantiers ont été interrompus.

Écologie : deux maisons sur un seul terrain pour limiter la bétonisation ces villes

Certains propriétaires font le choix de détacher leur terrain en construisant leur maison dans le jardin de quelqu’un d’autre. Dans quelques villages, ceux-ci sont même incités à le faire.

Partager

Présents dans les mains de millions d’utilisateurs, les iPhone (mais aussi les iPad et les Mac) vont bientôt gagner une nouvelle fonction avec iOS 15, baptisée SharePlay. Elle permet, depuis FaceTime ou les applis tierces qui intégreront l’API, de partager son écran pour montrer une application, un morceau ou un film tout en discutant avec ses amis… comme s’ils étaient dans la même pièce. 

Une grande pièce, d’ailleurs, puisque, a priori, la fonction SharePlay est soumise aux mêmes restrictions que FaceTime, et il est possible de regrouper jusqu’à 32 personnes pour regarder une série ou un film.

Évidemment, cette possibilité de partager des contenus suscite immédiatement des inquiétudes (ou des espoirs) vis-à-vis d’éventuelles pratiques. Et s’il était possible de regarder entre amis la dernière saison d’une série, alors que tous n’y ont normalement pas accès ?

A découvrir aussi en vidéo :

Sur ce point, Apple est très clair, et les espoirs de marathon vidéo où chacun partage un abonnement à une plate-forme avec son entourage sont douchés. Logiquement, SharePlay sera respectueux des DRM, les verrous numériques et chaque utilisateur connecté devra posséder soit un abonnement actif, soit un compte donnant droit à un essai gratuit.
Néanmoins, chaque application aura la possibilité de gérer cette situation de partage comme elle l’entend. On peut donc toujours rêver que certains services permettront, au moins ponctuellement, des soirées séries même si tout le monde n’y a pas accès habituellement.

Le contrôle est en tout cas total pour le visionnage de contenus, car les fichiers ne sont pas streamés depuis l’iPhone (ou l’iPad) de celui qui initie SharePlay. Chaque utilisateur invité se connectera au service avec son compte et téléchargera le contenu en continu depuis les serveurs officiels. 
C’est cet accès synchronisé qui permettra à chaque utilisateur présent de contrôler la lecture, de mettre en pause le film pour décréter que c’est l’heure de la pause popcorn.

Bien entendu, il ne sera (a priori) pas possible de contourner ces verrous en partageant son écran sur lequel une série sera lue puisque tout passe par FaceTime. Mais sait-on jamais, il faudra voir si certaines applications trouvent une astuce pour contourner cette forteresse légale.

Bref, SharePlay a de l’intérêt dans un monde confiné ou quand un groupe d’amis est dispersé géographiquement. Mais, pour le reste, les soirées sur un vieux canapé autour d’un film entre amis, sans limites, ont encore de belles nuits devant elles.