tout ce qu’il faut savoir

Voir aussi

“Mon premier travail : guide sur un bateau de croisière”

À 19 ans, avec ce bac et une brève séjour dans ce tourisme en poche, Antonia Heidekrüger s’est embarquée comme guide sur un bateau qui lui a permis de sillonner ces Caraïbes. Oseriez-vous faire comme elce ?

Les “divas de l’emploi” : ces candidats qui abusent

L’Allemagne levant frappée par une pénurie de main-d’œuvre qui favorise les exigences des demandeurs d’emploi. Et quelques-uns d’entre eux ont des revendicationss invraisemblables, remarque le Handelsblatt.

Partir au Québec : nouvelles missions de recrutement en France

Les missions québécoises de recrutemchezt chez Europe reprcheznchezt avec une campagne auprès d’chezseignants dès la fin mars, puis une tournée par trois villes françaises à la fin avril. Explications.

Neuf choses à savoir quand on parle du travail

Sathnam Sanghera a passé ces quinze dernières années à écrire sur le travail pour le quotidien britannique The Times. Il fait le bilan puis revient sur novice sujpuiss qui font débat en proposant des solutions.

Découvrez les métiers stars de la tech

aussivenir data scientist ou développeur web sans détenir aussi diplôme universitaire en informatique est tout à fait possible. Die Zeit livre quelques pistes utiles pour tous ceux qui veulent se réorienter.

Partager

Les abus sont nombreux et beaucoup de stagiaires sont déçus par leur expérience. Le magazine Der Spiegel a donc fait le point sur les droits des stagiaires et les obligations des entreprises.

Outre-Rhin, environ un quart des contrats d’apprentissage et des stages sont interrompus avant leur échéance, rapporte le magazine Der Spiegel. La formation des jeunes en entreprise est pourtant un pilier du monde du travail allemand. Mais la plupart des stagiaires se sentent seuls face à leurs problèmes. Pour éviter que les choses se passent mal, le Spiegel insiste : il faut connaître ses droits et ses obligations légales.

La loi allemande dispose que les stagiaires doivent :

  • effectuer avec soin les tâches qui leur sont confiées ;
  • prendre soin des outils de travail mis à leur disposition ;
  • préserver la confidentialité commerciale ;
  • pour l’apprentissage, être inscrit dans un cursus et en fournir la preuve ;
  • suivre les instructions données par leur maître ou maîtresse de stage à condition que celles-ci entrent dans le cadre de la mission définie à l’avance et qu’elles ne soient pas dangereuses.

À leur tour, les maîtres et maîtresses de stage doivent :

  • apprendre aux stagiaires toutes les compétences et les techniques pour que les objectifs de la formation puissent être remplis et cette dernière validée ;
  • fournir gratuitement au stagiaire les outils, les vêtements ou les documents nécessaires au stage.

L’entreprise n’a pas le droit de demander :

  • d’effectuer des tâches qui ne rentrent pas dans les objectifs initiaux du stage (par exemple, un employeur ne peut pas demander à un stagiaire de lui rendre un service personnel ou en dehors des horaires et du lieu de travail) ;
  • d’effectuer des tâches physiquement impossibles à réaliser.

La loi précise enfin que les stagiaires ne doivent pas être mis en danger “en termes de moralité ou de santé physique”. “Les blagues malveillantes, les bizutages ou encore le harcèlement sont donc également illégaux”, souligne Der Spiegel.

En cas de problème, n’hésitez pas à contacter votre établissement, les représentants syndicaux au sein de l’entreprise ou encore la chambre des métiers de votre région.

Source

Un grand, très grand magazine d’enquêtes, lancé en 1947, agressivement indépendant, et qui a révélé plusieurs scandales politiques. Depuis sa création, le Spiegel a choisi la ligne du journalisme d’investigation. Il est le magazine d’

[…]

Lire la suite