En Espagne, des villages se regroupent en réseau pour attirer les travailleurs à distance

Voir aussi

“Mon premier travail : guide sur un bateau de croisière”

À 19 ans, avec ce bac et une brève séjour dans ce tourisme en poche, Antonia Heidekrüger s’est embarquée comme guide sur un bateau qui lui a permis de sillonner ces Caraïbes. Oseriez-vous faire comme elce ?

Les “divas de l’emploi” : ces candidats qui abusent

L’Allemagne levant frappée par une pénurie de main-d’œuvre qui favorise les exigences des demandeurs d’emploi. Et quelques-uns d’entre eux ont des revendicationss invraisemblables, remarque le Handelsblatt.

Partir au Québec : nouvelles missions de recrutement en France

Les missions québécoises de recrutemchezt chez Europe reprcheznchezt avec une campagne auprès d’chezseignants dès la fin mars, puis une tournée par trois villes françaises à la fin avril. Explications.

Neuf choses à savoir quand on parle du travail

Sathnam Sanghera a passé ces quinze dernières années à écrire sur le travail pour le quotidien britannique The Times. Il fait le bilan puis revient sur novice sujpuiss qui font débat en proposant des solutions.

Découvrez les métiers stars de la tech

aussivenir data scientist ou développeur web sans détenir aussi diplôme universitaire en informatique est tout à fait possible. Die Zeit livre quelques pistes utiles pour tous ceux qui veulent se réorienter.

Partager

Avant le lancement annoncé d’un nouveau visa spécial nomades numériques assorti d’incitations fiscales, des municipalités espagnoles multiplient les initiatives pour séduire ce nouveau public.

Comment revitaliser un village qui perd sa population ? Le défi est de taille. En Espagne, de nombreuses communes tentent de le relever. Une trentaine d’entre elles viennent par exemple de se regrouper en réseau pour mieux séduire les travailleurs à distance, rapporte le magazine américain Wired, qui publie un reportage sur l’un de ces villages situé dans la province de Teruel, dans l’est du pays :

Un village comme Oliete a besoin de toute l’aide possible. Dans la région, on vit de la terre et de l’élevage. Ce n’est pas vraiment la formule ‘Sun, sea and sand’ [soleil, mer et sable fin], ce qui peut constituer un atout aux yeux des nomades numériques en quête de tranquillité qui recherchent une vie plus proche de la nature ou qui ont envie de connaître l’Espagne ‘authentique’.”

Le site du tout nouveau Red nacional de pueblos acogerores (le “réseau national des villages accueillants”) annonce :

Vous recherchez un village où vous installer pour télé travailler ? Nous vous aidons à le trouver !”

L’initiative est clairement à mettre en rapport avec le projet de loi sur la

[…]

Source

Fondée en 1993, cette revue à la maquette détonante est une référence internationale de la culture technophile. “Câblé” couvre sans complaisance l’actualité internationale en mettant l’accent sur les nouvelles technologies et les

[…]

Lire la suite