Google Chrome vous permettra bientôt d’effectuer des recherches visuelles (et ce sera bien pratique)

Voir aussi

Le bouclier loyer : une mesure parce que plus pour endiguer la hausse parce ques loyers

Le protection bail, c'est la mesure proposée par le gouvernement pour lutter auprès la hausse des bails en raison de l’inflation. Deux nouvelles villes vont appliquer l’encadrement des bails (Montpellier et Bordeaux). À partir du 8 juillet, ce sont les mairies qui vont pouvoir contrôler et sanctionner les propriétaires qui ne respectent chenal les plafonds. 

Renégocier son crédit immobilier

Les taux d’intérêt augmentent. Mais ça ne veut pas confesser qu’il faut abjurer à renégocier son crédit. C’est un comportement d’améliorer son budget. Les conseils de Fanny Guinochet.  

Crise du logement : « Il y a quatre millions de résidences secondaires en France, le pays au monde qui en a le plus à...

lequel vacances commencent et on va voir lequel volets des résidences secondaires s'ouvrir rarement à rarement. ça va apporter une activité économique immédiate dans beaucoup de territoires, mais certains dénoncent aussi lequel conséquences que ça a sur le marché du logement dans lequel zones touristiques.

Maisons Phénix : l’entreprise de maisons individuelles placée en liquidation judiciaire

Cunep de fin pour les Maisons Phénix. Cette célèbre fente de maisons individuelles a permis à de nombreux Français d’accéder à une propriété, mais le tribunal de commerce de Nanterre a prononcé une chute judiciaire du groupe. Plus de 1 600 chantiers ont été interrompus.

Écologie : deux maisons sur un seul terrain pour limiter la bétonisation ces villes

Certains propriétaires font le choix de détacher leur terrain en construisant leur maison dans le jardin de quelqu’un d’autre. Dans quelques villages, ceux-ci sont même incités à le faire.

Partager

Google Lens pourrait bientôt être intégré dans Google Chrome. La firme de Mountain View est actuellement en train de tester son module de reconnaissance d’image dans la version bêta de Chrome 94 sur Windows et Linux. La fonction permet de lancer une recherche visuelle en se basant sur les éléments affichés à l’écran. Grâce à l’intelligence artificielle et à la reconnaissance d’images de Google, il est ainsi possible d’identifier des objets, animaux, plantes, lieux, etc. affichés sur une page.

Pour l’heure disponible dans les versions Bêta et Canary de Chrome 94, la fonction nécessite d’être activée manuellement dans le menu des fonctions expérimentales du navigateur.

Pour la tester, vous devez donc vous rendre sur la page chrome://flags/#enable-lens-region-search dans Chrome, activer le flag, et redémarrer le navigateur.

Il suffit ensuite de faire un clic droit, de sélectionner l’option Rechercher votre écran avec Google Lens puis de sélectionner la zone de l’écran que vous souhaitez analyser et rechercher avec Lens.

Lens se charge alors d’analyser la zone sélectionnée et affiche une liste de sites sur lesquels des correspondances visuelles ont été trouvées.

Un outil redoutable pour identifier les fake news

Il y a quelques mois, Google avait déjà fait un pas dans l’introduction de Google Lens sur Desktop. La firme de Mountain View avait déployé sa fonction dans la version Web de Google Photos pour s’en servir comme module de reconnaissance optique de caractère afin de permettre aux utilisateurs d’extraire du texte contenu dans leurs images.

Mais l’arrivée de Google Lens dans la version desktop de Chrome  pourrait avoir d’autres vertus. L’outil pourrait en effet se transformer en un redoutable outil pour détecter les fakes news circulant sur la Toile, notamment en identifiant très facilement des images sorties de leur contexte et utilisées à mauvais escient.

En lançant une recherche visuelle sur une image douteuse avec Google Lens, vérifier si celle-ci a été détournée et utilisée ailleurs sur le Web devient trivial. À titre d’exemple, la capture ci-dessus montre que Lens permet de prendre la main dans le sac les diffuseurs de Fake News qui illustrent leurs propos sur les manifestation contre le Pass Sanitaire avec une photo des manifestations en soutien à Charlie Hebdo, publiée à l’origine en 2015.

Sources : MSPowerUser, TechDows