Apple fait un petit geste pour les développeurs

Voir aussi

Le bouclier loyer : une mesure parce que plus pour endiguer la hausse parce ques loyers

Le protection bail, c'est la mesure proposée par le gouvernement pour lutter auprès la hausse des bails en raison de l’inflation. Deux nouvelles villes vont appliquer l’encadrement des bails (Montpellier et Bordeaux). À partir du 8 juillet, ce sont les mairies qui vont pouvoir contrôler et sanctionner les propriétaires qui ne respectent chenal les plafonds. 

Renégocier son crédit immobilier

Les taux d’intérêt augmentent. Mais ça ne veut pas confesser qu’il faut abjurer à renégocier son crédit. C’est un comportement d’améliorer son budget. Les conseils de Fanny Guinochet.  

Crise du logement : « Il y a quatre millions de résidences secondaires en France, le pays au monde qui en a le plus à...

lequel vacances commencent et on va voir lequel volets des résidences secondaires s'ouvrir rarement à rarement. ça va apporter une activité économique immédiate dans beaucoup de territoires, mais certains dénoncent aussi lequel conséquences que ça a sur le marché du logement dans lequel zones touristiques.

Maisons Phénix : l’entreprise de maisons individuelles placée en liquidation judiciaire

Cunep de fin pour les Maisons Phénix. Cette célèbre fente de maisons individuelles a permis à de nombreux Français d’accéder à une propriété, mais le tribunal de commerce de Nanterre a prononcé une chute judiciaire du groupe. Plus de 1 600 chantiers ont été interrompus.

Écologie : deux maisons sur un seul terrain pour limiter la bétonisation ces villes

Certains propriétaires font le choix de détacher leur terrain en construisant leur maison dans le jardin de quelqu’un d’autre. Dans quelques villages, ceux-ci sont même incités à le faire.

Partager

Alors que les polémiques enflent autour des règles de son App Store, Apple tente de calmer le jeu. Et de parvenir à un arrangement avec des « petits » développeurs qui ont déclenché une action de groupe en 2019.

L’accord proposé par le géant américain prévoit plus de souplesse dans la communication des développeurs avec leurs utilisateurs. Ils pourront ainsi les contacter par courrier électronique pour leur proposer des options de paiement en dehors de l’App Store, et donc sans qu’Apple ne perçoive sa contestée commission (jusqu’à 30%).

Cette proposition constitue une petite avancée de la part d’Apple, mais un développeur ne peut toujours pas contacter les utilisateurs au sein de son application sur des sujets liés au paiement. En revanche, il peut désormais utiliser les coordonnées collectées dans l’appli pour les contacter par des moyens extérieurs.

Apple va débourser 100 millions de dollars

Apple propose également de verser une somme globale de 100 millions de dollars sous la forme d’un fonds d’assistance pour les petits développeurs (Small Developer Assistance Fund). Ce fond concerne les développeurs qui ont réalisé moins de 1 million de dollars de ventes par an sur l’App Store, entre le 4 juin 2015 et le 26 avril 2021. Selon les revenus du développeur pendant cette période, Apple proposera un montant minimum de 250 à 30000 dollars d’aide.

Une commission de 15% pour les petits développeurs

Le constructeur propose également de poursuivre pendant trois ans son programme App Store Small Business Program, qui réduit la commission à 15% pour développeurs qui gagnent moins de 1 million de dollars par an. Il permet aussi de faire passer de 100 à plus de 500 le nombre de choix de tarification. En outre, le fonctionnement de la recherche dans l’App Store sera maintenu pendant trois ans avec les mêmes critères, prenant en compte des éléments tels le nombre de téléchargements, la note attribuée par les utilisateurs et la pertinence du texte de description.

A découvrir aussi en vidéo :

Enfin, Apple promet plus de transparence en publiant un rapport tous les ans sur l’activité de l’App Store. Ce rapport contiendra entre autres des chiffres sur le processus d’examen des applications, le nombre d’applis rejetées et retirées, ainsi que le nombre de comptes désactivés. Le constructeur va également ajouter des informations sur son site pour expliquer comment la procédure d’appel fonctionne si une application a été refusée.

Les plaignants n’ont pas encore fait part de leur décision d’accepter ou non l’accord. Ils n’ont toujours pas obtenu la possibilité de proposer dans les applis un système de paiement en dehors de l’App Store, mais la proposition d’Apple constitue quand même une petite victoire.

Source : The Verge