Etats-Unis : les réformes de Biden suspendues au sort d’un sénateur, victime d’un AVC

Les démocrates s’inquiétaient mercredi de l’avenir de nombreuses réformes du président Joe Biden, l’AVC d’un élu privant temporairement son camp de la très mince majorité dont il dispose au Sénat. Au plus bas dans les sondages, le président américain a grandement besoin d’une victoire pour relancer sa présidence avant les élections de mi-mandat de novembre. Mais de nombreuses réformes que le président défend − de son grand plan social et écologique à la nomination d’une nouvelle juge à la Cour suprême – sont loin de faire l’unanimité dans un Congrès ultra-polarisé.

Depuis janvier 2021, le Sénat américain est parfaitement divisé, les camps démocrates et républicains disposant chacun de 50 voix. Celle de la vice-présidente Kamala Harris sert alors à départager les débats, en faveur du camp Biden. Mais l’entourage du sénateur démocrate Ben Lujan, 49 ans, a annoncé mardi soir que ce dernier était hospitalisé en raison d’un AVC, privant le camp Biden de sa très courte majorité, le temps de son rétablissement. Le sénateur devrait « se remettre complètement » a annoncé son équipe, sans donner la moindre indication de quand il pourrait rentrer à Washington.

Le sénateur Ben Ray Luján a été victime d’une attaque cette semaine
▶️ ça n’a l’air de rien mais la majorité est tellement serrée que, s’il ne se remet pas très vite, cela pourrait stopper tous les projets de l’administration Biden.

— jean-eric branaa (@BranaaJean) February 2, 2022

Le chef des démocrates au Sénat, Chuck Schumer, lui a rendu hommage mercredi, saluant « l’un des membres les plus aimés du Sénat » et a dit avoir « l’espoir et l’optimisme » que le sénateur du Nouveau-Mexique se remette sur pied sans tarder. En attendant, a-t-il assuré, « le Sénat continuera à aller de l’avant et à travailler au nom du peuple américain. »

La porte-parole de Joe Biden a quant à elle souligné que la vie était « précieuse » et a balayé toute nouvelle stratégie politique pour faire avancer les réformes du dirigeant démocrate sans la majorité. « Nous passons la majeure partie de notre temps à échanger en toute bonne foi sur le programme du président », a promis Jen Psaki. « Et non à faire ce genre de calculs. »

Guerre en Ukraine : Emmanuel Macron s’exprimera ce mercredi à 20 heures

Emmanuel Macron « s’exprimera dans une allocution à 20...

Plafonnement de la hausse des loyers à 3,5% : « C’est une déception alors une incompréhension », selon l’association de consommateur CLCV

Jean-Yves Mano, président de l'association, réclame un congélation des loyers dès le 1er juillet prochain. 

Abbé Pierre : Un biopic en préparation

Benjamin Lavernhe – Abbe Pierre SND, la société de production...

Quand la pandémie combat la fuite des cerveaux

La crise sanitaire et le télétravail ont rebattu les...

«Ne croyez pas la propagande» : le journal de la principale chaîne russe interrompu par une manifestante

L’événement fera probablement date. Une femme a fait irruption...