son App Store aurait généré plus de 70 milliards de revenus en 2021

Dans un communiqué récapitulatif, Apple est revenu sur l’année 2021 et sur les résultats impressionnants de ses différents services. En ressort, évidemment, une ribambelle de chiffres astronomiques, présentés de telle sorte qu’ils paraissent parfois encore plus impressionnants.

Ainsi, Apple clame comptabiliser plus de 745 millions d’abonnements payants à ses différents services – il n’en comptait que 700 millions l’été dernier. C’est colossal, et quand on le rapporte au plus de 1,65 milliard d’appareils Apple actifs (iPhone, iPad, Mac, etc. – chiffres officiels de début 2021), le résultat n’en paraît pas moins impressionnant, bien au contraire.

A découvrir aussi en vidéo :

Mais les chiffres les plus incroyables touchent évidemment à l’App Store, le service d’Apple le plus « rentable », même si les responsables du géant de Cupertino n’ont pas été capables d’assurer qu’il l’était lors du procès contre Epic Games.

Ainsi, chaque semaine, ce sont ainsi plus de 600 millions de personnes qui se connectent à un des 175 App Store ouverts dans le monde. Un raz de marée humain, qui donne le la et prépare à un autre chiffre invraisemblable : les développeurs présents sur l’App Store ont gagné 260 milliards de dollars depuis la création de l’App Store en juillet 2008.

Cela représenterait près de 18,6 milliards par an, si on voulait lisser cette somme sur les quatorze ans d’existence de l’App Store. Mais ce serait une erreur, et faire preuve d’une mémoire bien courte. Car, fin 2020, Apple annonçait avoir versé 200 milliards de dollars en revenus aux développeurs présents sur son App Store… Et pour revenir un an encore en arrière, en 2019, le géant de Cupertino indiquait avoir versé 155 milliards de dollars depuis 2008.

Autrement dit, en une année seulement, ce sont 60 milliards qui se sont ajoutés au pécule total, contre 45 l’année précédente… La progression n’est pas linéaire, elle est exponentielle !

Il est toutefois difficile de savoir précisément ce qu’en retire exactement Apple. Les équipes de Tim Cook ont en effet multiplié, ces derniers temps, les exceptions à la règle des 30% de commission. On pense notamment aux applications de News, qui ne reversent que 15% de leurs revenus.

Apple
– Si Apple multiplie les services, Apple TV+, Apple Arcade, Fitness+, etc., l’App Store reste un énorme succès.

Mais c’est bien entendu le programme Small Business qui a le plus fort impact. Pour mémoire, il limite à 15% la commission prélevée par Apple pour les développeurs qui génèrent moins d’un million de dollars de revenus par an. Apple ne donne pas de pourcentage précis du nombre de développeurs qui entrent dans cette catégorie, mais laisse entendre que c’est une très large majorité. On serait même proche des 98%, en définitive.

En simplifiant le calcul, et ne retenant que des commissions à 15%, l’App Store aurait donc généré près de 70,6 milliards de dollars en 2021. 60 milliards pour les développeurs, et 10,6 milliards pour Apple…

Les services du géant de Cupertino se portent bien, et on comprend mieux pourquoi il craint de devoir ouvrir ses iPhone et iPad à des kiosques de téléchargements tiers.

Source : Apple