Mozilla lance Facebook Pixel Hunt, un projet pour savoir comment Facebook nous espionne

La Fondation Mozilla s’est associée avec The Markup, association américaine à but non lucratif spécialisée dans le journalisme de données, pour lancer Facebook Pixel Hunt.

Suivre les trackers de Facebook à la trace

Ce projet porte bien son nom puisqu’il a pour objectif d’étudier comment le géant des réseaux sociaux, au travers de son réseau Facebook, mais également d’Instagram, traque ses utilisateurs en ligne grâce à ses fameux pixels cachés. Les deux acteurs entendent déterminer les méthodes utilisées, mais aussi quelles données sont récoltées, et quels sont les sites qui partagent vos données.

Comment ? C’est là qu’intervient Rally, de Mozilla, lancé l’année dernière sous la forme d’une extension. Elle part d’une constatation simple : « les géants de la Tech ont construit leur succès en exploitant vos données. Mozilla Rally vous donne le pouvoir de donner vos données pour mener des études », avec pour objectif de construire de nouveaux outils et des ressources documentaires, ou encore des lois, qui protègent et donnent plus de pouvoir aux Internautes.

A découvrir aussi en vidéo :

Participer à l’étude demandera juste un peu de patience

Pour participer à cette étude, après vous être armé de patience, vous n’avez que trois petites choses à faire. Tout d’abord, installer Rally – qui, victime de son succès, ou dans une volonté de contrôle, n’accepte les utilisateurs qu’au compte-goutte pour l’instant. Il faudra donc passer par une liste d’attente.

Ensuite, il vous faudra rejoindre le projet Facebook Pixel Hunt, en rejoignant la liste d’attente, là encore, répartie entre différents pays, dont la France. Pas d’inquiétude, le temps n’est pas compté, la collecte d’information pour cette étude sera active jusqu’au 13 juillet prochain.

Enfin, une fois que ces deux étapes seront réalisées et validées, vous n’aurez plus qu’à surfer comme vous le faites habituellement. L’étude recueillera alors les données que Facebook récolte quand vous êtes en ligne, l’URL des pages Web visitées, ainsi que les métadonnées générées, le temps passé sur ces pages, la présence d’un cookie d’identification Facebook dans votre navigateur, et enfin un questionnaire rempli par les participants à l’étude.

Évidemment, Mozilla assure que seules des données anonymisées seront extraites des bases ainsi constituées, et elles ne seront utilisées que de manière agrégée.

Il faudra sans doute attendre la fin de l’été ou l’automne, au plus tôt, pour voir les premiers fruits de ce travail, mais le respect de notre vie privée en ligne mérite bien un peu de patience.

Source : Adweek

“Journaliste à l’année, je suis moniteur de ski l’hiver”

Mark Urban est un journaliste britannique réputé. Mais il...

Les petits boulots les plus bizarres d’Allemagne

Le travail à temps partiel concerne 3,4 millions de personnes,...

Série / Sandman : critique

Disponibce sur Netflix depuis ce 5 août 2022, avec Tom Sturridge, Gwendoline Christie, Boyd Holbrook, Charces Dance, Asim Chaudhry, Vanesu Samunyai… L’articce Série / Sandman : critique est apparu en primitif sur CineChronicce.com.