Canada : second jour consécutif de manifestations anti-mesures sanitaires

Des opposants aux mesures sanitaires contre le Covid-19 ont manifesté pour la seconde journée consécutive dimanche dans la capitale canadienne Ottawa. Dans le même temps, des camionneurs sympathisants du « Convoi de la liberté » ont bloqué une autoroute transfrontalière à l’autre bout du pays, dans l’Ouest canadien.

« Cet après-midi, une importante cohorte policière demeure à l’œuvre à travers le centre-ville, poursuivant sa gestion des déplacements des manifestants et camions », a indiqué dimanche la police d’Ottawa dans un communiqué, précisant que ses ressources étaient « sous pression et pleinement occupées ».

La capitale canadienne est ce week-end le théâtre d’un large mouvement de contestation, initié par des camionneurs s’opposant à l’obligation vaccinale pour traverser la frontière terrestre canado-américaine, la plus longue au monde.

Mais de nombreux supporters, qui s’opposent plus largement aux restrictions sanitaires pour lutter contre le coronavirus dans leur ensemble, ont convergé vers Ottawa pour soutenir les routiers, venus en convois de tout le pays.

En guise de solidarité, des camionneurs ont effectué dimanche un « blocage complet » de l’autoroute 4 dans le sud de l’Alberta, près de la frontière, une artère routière majeure pour le transport des biens entre le Canada et les États-Unis.

« Le point d’entrée (poste frontalier) est présentement ouvert mais, en réalité, personne ne peut le traverser à partir du côté nord à moins d’être à pied », a expliqué à l’AFP Curtis Peters, porte-parole de la GRC (police fédérale) en Alberta, qui a estimé qu’au moins une centaine de camions bloquaient l’autoroute.

Des monuments nationaux profanés

Dans la capitale, la police a ouvert « plusieurs enquêtes criminelles » en lien avec la profanation de monuments nationaux, des comportements « menaçants, illégaux et intimidants » à l’endroit notamment de policiers, et aussi pour vandalisme sur un véhicule municipal.

« Je suis révulsé de voir des manifestants danser sur la tombe du soldat inconnu et profaner le Monument commémoratif de guerre du Canada », a tweeté le chef d’état-major de la Défense nationale Wayne Eyre, ajoutant que « les personnes impliquées devraient avoir honte ».

Je suis révulsé de voir des manifestants danser sur la Tombe du soldat inconnu et profaner le Monument commémoratif de guerre du Canada.

— General / Général Wayne Eyre (@CDS_Canada_CEMD) January 29, 2022

Des barricades ont été installées dimanche pour bloquer l’accès des camions et véhicules au passage menant au monument. Toujours dans le centre-ville d’Ottawa, l’organisme Bergers de l’Espoir, qui offre de l’aide aux sans-abri, a affirmé que son personnel et ses bénévoles avaient été « harcelés » par des manifestants, auxquels des repas gratuits ont été distribués pour atténuer les tensions. Le Premier ministre Justin Trudeau et sa famille ont été escortés samedi vers un lieu tenu secret, selon les médias canadiens.

Ils « se sentent prisonniers dans leurs propres maisons »

La mobilisation pourrait continuer à Ottawa encore un moment puisque des camionneurs, dont certains venus d’aussi loin que de la Colombie-Britannique, à des milliers de kilomètres, entendent manifester plusieurs jours.

Mais le maire de la capitale Jim Watson a estimé dans un entretien à CBC qu’il était temps pour les manifestants de « passer à autre chose » afin qu’Ottawa retrouve la normalité. « Honnêtement, (les habitants) se sentent prisonniers dans leurs propres maisons », a-t-il relevé. Sur Twitter, il a dénoncé le comportement « menaçant » de certains manifestants, en particulier envers les médias. « Arrêtez les techniques d’intimidation et soyez respectueux envers vos concitoyens », a-t-il lancé.

Immobilier : quel avenir pour les maisons Phénix ?

Le constructeur des maisons Phénix, Geoxia, est placé dans redressemdanst judiciaire. Il saura, vdansdredi 10 juin, s'il trouve un évdanstuel reprdanseur. Plusieurs familles sont inquiètes, car le hangar de leur maison est suspdansdu.

Un Neo amnésique pour la première bande-annonce de Matrix 4 Resurrections

Matrix Ressurections 18 ans après le troisième épisode, c’est sans...