Instagram lance Take a break, une fonction pour améliorer la sécurité des adolescents

Instagram vient de dévoiler les actions entreprises pour tenter de renforcer la sécurité de ses plus jeunes utilisateurs. Ces mesures s’articulent autour de trois axes : impliquer les parents, donner aux ados des outils pour gérer leur expérience sur la plate-forme et développer de nouveaux outils pour améliorer la sécurité sur Instagram.

Le réseau social, propriété de Meta (anciennement Facebook), qui a déjà mis en ligne un guide à l’usage des parents et développe un « centre éducatif pour les parents » pour leur permettre de discuter de l’utilisation des réseaux sociaux, prévoit de déployer de nouveaux outils dans les prochains mois pour les aider dans l’accompagnement de leur progéniture sur la plate-forme. S’ils le souhaitent, les ados présents sur le réseau social pourront autoriser leurs parents à contrôler le temps qu’ils y passent.

Instagram vient également de dévoiler l’arrivée de Take a break, littéralement « Faire une pause », une nouvelle fonctionnalité imaginée pour les aider à prendre conscience de l’utilisation qu’ils font de la plate-forme. Lorsqu’ils passeront trop de temps dessus, Instagram leur affichera un message leur proposant de faire une pause, et suggérera d’en programmer.

Cette fonction, lancée dans un premier temps aux États-Unis, au Royaume-Uni, au Canada et en Australie, sera déployée à l’échelle mondiale début 2022. Le réseau social compte également mettre en place une nouvelle expérience pour permettre aux ados de réfléchir et de décider des contenus qu’ils veulent rendre visibles.

À découvrir aussi en vidéo :

Ces derniers mois, Instagram qui a dû faire face à un scandale l’accusant d’augmenter le mal-être des adolescents, a multiplié les initiatives pour apaiser les choses et renforcer la sécurité de ses plus jeunes utilisateurs.
Si leur compte est rendu privé d’office depuis le début de l’année, ils ne pourront bientôt plus être mentionnés par des utilisateurs adultes qu’ils ne suivent pas et ne verront pas de comptes adultes suggérés dans leur fil.
Par ailleurs, Instagram devrait inciter ses jeunes utilisateurs à s’intéresser à d’autres sujets dès lors qu’ils s’attardent un peu trop longtemps sur un thème spécifique.