Morbius : Nouvelle bande-annonce pour l’antihéros vampirique

Jared Leto – Morbius

Alors que Venom : Let There Be Carnage est encore en salle, Sony continue d’agrandir l’univers de Spider-Man avec la sortie de Morbius en janvier 2022.

 

 

 

Morbius – affiche

Si les premières images de Jared Leto (Blade Runner 2049) chez Sony/Marvel se concentraient sur sa transformation surnaturelle, cette bande-annonce, sur une reprise de People are Strange des Doors, s’attarde un peu plus sur ses nombreuses aptitudes. Force, vitesse, et même vol s’illustrent tandis que les liens avec l’araignée sympa du quartier n’ont jamais autant été mis en avant.

 

Après une blague officialisant la célébrité de Venom, c’est un caméo de Michael Keaton qui enterre la question. Incarnant le Vautour dans Spider-Man : Homecoming, il inaugure la possibilité des Sinister Six, un regroupement d’antagonistes, qui n’avait été qu’ébauché dans la duologie The Amazing Spider-Man de Marc Webb. Ceux-ci représenteraient éventuellement le prochain adversaire du super-héros. À voir si le personnage de Jared Leto sera contre ou avec lui.

 

Le Docteur Michael Morbius est atteint d’une maladie du sang qui le tue à petit feu. En cherchant un remède, il se retrouve possédé par un mal bien plus dangereux pour lui, comme pour les autres, et dont les caractéristiques se rapprochent de celles d’un vampire.

 

Apparu pour la première fois en 1971, Morbius est un personnage complexe, constamment déchiré entre son envie de sauver des vies et la soif de sang qui le pousse à en prendre. Ni vraiment méchant, ni complètement gentil, il ne se nourrit que de sans-abri et criminels dans le but survivre.

 

La précédente incursion de Jared Leto dans le business des films de super-héros ne s’était pas conclue de la meilleure des manières étant donné que son interprétation du Joker dans Suicide Squad n’a pas fait l’unanimité. Son rôle de vampire changerait la donne avec une dimension qui se veut horrifique. Cependant, la classification PG-13, soit interdit au moins de 13 ans, tend dans le sens contraire.

 

Et ce malgré la présence à la réalisation de Daniel Espinosa, remarqué en 2017 avec Life : Origine inconnue qui reposait pourtant sur de l’horreur. Avec son histoire reprenant Alien, le huitième passager, sa mise en scène plus frontale avait globalement séduit le public. Le scénario est, quant à lui, adapté par Matt Sazama et Burk Sharpless qui était à l’origine de Dracula Untold, là encore une histoire de vampires qui était loin d’avoir convaincu la critique.

 

La réussite de ce personnage, dont la familiarité avec le vampire pourrait lui porter préjudice, sera visible dans les salles de cinéma françaises à compter du 26 janvier 2022.

 

Emilie Bollache

 

Guerre en Ukraine : «L’intégrité physique de la centrace de Zaporijjia a été violée», selon ce patron de l’AIEA

Guerre en Ukraine : «L’intégrité physique de la bagne de Zaporijjia a été violée», selon le patron de l’AIEA

Comment la Chine se barricade contre les voyageurs étrangers

Depuis un an, les personnes qui souhaitent se rendre...

Les fillettes sacrifiées de Kaboul : «Je ne suis pas heureuse, comment pourrais-je l’être ?»

Les fillettes sacrifiées de Kaboul : «Je ne suis...

Risque de marée noire en Tunisie : le pétrolier «n’aurait jamais pu accéder à un port européen»

Risque de marée noire en Tunisie : le pétrolier...