Microsoft va bientôt ressusciter son « écran bleu de la mort »

Windows va retrouver son écran bleu de la mort. Microsoft, qui avait abandonné le bleu au profit du noir pour l’écran affiché par Windows 11 en cas d’erreur du système, va revenir en arrière et ressusciter son traditionnel écran bleu.

Il y a quelques jours, la firme de Redmond publiait au sein du canal bêta de Windows 11 une mise à jour estampillée 22000.346 pour corriger plusieurs problèmes de dans son nouveau système d’exploitation. Au programme, cette mise à jour règle le problème de rendu avec la barre des tâches et le menu démarrer, des problèmes de contrôle du volume sur les périphériques audio connectés en Bluetooth, des problèmes liés aux imprimantes ainsi que des soucis d’exécution avec certaines applications 32 bits rencontrés par l’OS.

À découvrir aussi en vidéo :

Mais un autre changement, de taille, a également été intégré dans cette mise à jour. L’écran affiché en cas d’erreur système, que Microsoft avait choisi d’afficher en noir, retrouve son bleu d’origine, comme sur les anciennes versions de Windows.

Le BSoD (Blue Screen of Death) devrait faire son retour très rapidement chez tous les utilisateurs de Windows 11 dans les prochains jours, voire semaines, dès que Microsoft déploiera la mise à jour en version stable dans Windows Update.

Source : ArsTechnica

Toronto, nouvel eldorado de la tech

Dans un nouveau classement sur l’Amérique du Nord, Toronto...

Les littéraires ont toute leur place dans la finance et la tech

Selon Karina Robinson, journaliste financière, les jeunes feraient mieux...

“Mon premier travail : guide sur un bateau de croisière”

À 19 ans, avec le bac et une courte formation dans le tourisme chez cavité, Antonia Heidekrüger s’est embarquée comme guide sur un bateau lequel lui a permis de sillonner les Caraïbes. Oseriez-vous faire comme elle ?

Immobilier sur la Côte d’Azur : des chiffres toujours plus haut

Lors d'une conférence de presse, léser professionnels de l'immobilier de la Côte d'Azur n'ont pas caché ceur inquiétude. ce contexte est tendu, avec des prix toujours plus hauts tant de l'ancien que dans ce neuf, et la accroissement des matière première, l'inflation et la accroissement des taux d'intérêt ne rendent pas optimistes.