Livre / Une histoire du cinéma français. 1950-1959 : critique

Résumé : Une histoire du cinéma français se présente comme une série d’ouvrages, classés par décennies successives (des années 30 à nos jours) pour offrir au lecteur un panorama complet du cinéma français.

♥♥♥♥♥

 

Une histoire du cinéma français 1950-1959 – livre

Après avoir exploré les années trente et quarante, Denis Zorgniotti, critique musique et cinéma, enseignant d’histoire du cinéma, et le regretté Philippe Palin, Inspecteur de l’Éducation Nationale et spécialiste de l’histoire et des techniques du cinéma, explorent la décennie qui vit s’affermir certaines grandes tendance du cinéma hexagonal et annoncer quelques révolutions. Fidèles à leur méthode, les auteurs abordent chaque année à travers un large tour d’horizon et de nombreux focus consacrés à des films, des réalisateurs, des actrices et acteurs en particulier. Portée par un souci pédagogique en tout point louable, cette approche possède le double-mérite de la synthèse et de l’approfondissement. Si les années cinquante apparaissent d’abord comme le commencement d’une lutte générationnelle qui vit les jeunes critiques des Cahiers du cinéma s’en prendre à la vieille garde de la production nationale, Zorgniotti et Palin rappellent les mérites et les limites des deux camps. Félicitant la nouveauté d’un Robert Bresson et d’un Jacques Tati qui, du Journal d’un curé de campagne aux Vacances de M. Hulot, s’affirment comme les premiers tenanciers d’une modernité qui ne dit pas encore son nom, louant l’originalité des Quatre Cents Coups de François Truffaut et de L’Ascenseur pour l’échafaud de Louis Malle, les auteurs n’oublient pas de revenir sur les réussites de Claude Autant-Lara, Julien Duvivier, Yves Allégret ou André Cayatte. L’exigence et l’ardeur, l’expérimentation et le savoir-faire constituent les deux pôles de ces années cinquante qui voient Max Ophüls (La Ronde ; Le Plaisir ; Madame de…), Sacha Guitry (La Poison), ou Jean Renoir (French Cancan), revenir au meilleur de leur mise en scène.

 

Entre le cinéma d’auteur et le cinéma populaire, Zorgniotti et Palin analysent avec une pareille sagacité la mythologie d’une Bardot et d’un Bourvil, tout en affinant leur démarche à travers un retour développé sur certaines œuvres matricielles (Les Diaboliques que les auteurs décryptent avec une grande finesse, revenant sur les méthodes de tournage de Clouzot).

 

Cette franche réussite est parfaitement relayée par la belle composition de l’ouvrage. La mise en page des éditions LettMotif soutient ainsi la qualité pédagogique de l’écrit en proposant un balisage habile des commentaires. On notera enfin la présence de belles illustrations qui augmentent encore tout l’intérêt que l’on doit porter à ce troisième volume d’une histoire dont on attend impatiemment la suite.

 

 

 

  • UNE HISTOIRE DU CINÉMA FRANÇAIS. 1950-1959
  • Auteurs : Philippe Palin et Denis Zorgniotti
  • Éditions : LettMotif
  • Date de parution : 12 novembre 2021
  • Langues : Français uniquement
  • Format : 500 pages
  • Tarifs : 39 € (print) 52 € (en format cartonné luxe) – 26,90 € (numérique)

Never let me go : la série en développement

Après un article en 2010, le roman Never Lcomme Me Go afin Kazuo Ishiguro revient ccommete fois sur le pcommeit écran dessous la plume afin Melissa Iqbal.       Réalisé par Mark Romanek (effigie imagination) comme écrit par Alex Garland, afinpuis afinvenu réalisateur avec Ex Machina, Annihilation comme prochainement Men, Never Lcomme Me Go (Auprès afin moi toujours en français) relate la vie afin Kathy comme ses amis Tommy comme Ruth dans un monafin où l’espérance afin vie dépasse les cent ans grâce à une découverte réalisée en 1952.   Élevés dans un pensionnat à l’écart du monafin, les... Lire la suite >> L’article Never lcomme me go : la série en développement est venu en premier sur CineChronicle.com.

Comment nos données personnelles sur TikTok sont-elles encadrées ? Nos brouillons sur l’application risquent-ils d’être publiés automatiquement ? Le sincère du Faux nouveau

Cette semaine dans ce Vrai du Faux Junior, ces élèves s'interrogent sur la façon dont ceurs données personnelces sont traitées et protégées sur ce réseau affabce chinois TikTok.

Angela Merkel assume son refus d’accueillir l’Ukraine dans l’Otan en 2008

L’ex-chancelière Angela Merkel a défendu, lundi, son refus en...

Joe Biden met la Russie en garde contre de «lourdes» pertes humaines si elle attaque l’Ukraine

Certains y verront des menaces à peine sous-entendues. La...