Liaison fatale : Lizzy Caplan à bord de la série

Lizzy Caplan – Glenn Close

Après une première tentative d’adaptation en 2015, qui n’a jamais dépassé le stade du scénario, le film culte des années 80 s’officialise en série sur Paramount +.

 

 

 

Liaison fatale – affiche

Adapté du court-métrage britannique Diversion de James Dearden, Liaison fatale (Fatal Attraction) raconte comment l’aventure d’un soir de Dan Gallagher (Michael Douglas), un avocat new-yorkais, marié et père de famille, se retourne contre lui lorsque son amante Alexandra Forrest (Glenn Close) devient possessive.

 

Paramount continue d’essayer de se faire une place dans la guerre des plateformes de streaming en misant sur des contenus originaux dans le but d’attirer des abonnés. Après l’annonce d’une adaptation en série de Flashdance, c’est maintenant autour de Liaison fatale de revenir au goût du jour.

 

Car c’est bien l’intention de cette série. La transposition à notre époque est le leitmotiv de cette adaptation qui compte nuancer le film d’origine. Nicole Clemens, directrice des scénarios originaux, déclare que le film était devenu « un phénomène culturel » à travers le personnage complexe d’Alex mais que cette histoire était exclusivement racontée « d’un point du vue masculin ». Alexandra Cunningham, en partenariat avec Kevin J. Hynes, se chargera de moderniser ce récit avec « une nouvelle génération qui apportera un équilibre dans la complexité de la psyché humaine ».

 

En effet, l’image de la femme dans Liaison fatale est quelque peu misogyne. Mona Chollet, dans son livre Sorcières, la puissance invaincue des femmes, soulignait le message antiféministe du film. Alexandra est présentée comme un objet de désir, vivant seule dans un quartier peu recommandable, qui devient jalouse quand Dan retourne vers sa cellule familiale où sa femme, mère au foyer, l’attend chaleureusement. La conduite de l’homme n’est pas incriminée, contrairement à « l’autre femme » qui menace sa famille.

 

La série de Paramount devrait actualiser le long-métrage d’Adrian Lyne (Flashdance, L’Échelle de Jacob) avec une vision moins unilatérale du mariage, de l’adultère et des rapports humains, notamment ceux vis-à-vis de la femme.

 

Lizzy Caplan, connue pour ses rôles loufoques dans Bachelorette, Insaisissables 2 ou la série Masters of Sex aux côtés de Michael Sheen (Good Omens), campera le rôle d’Alex. Alexandra Cunningham, quant à elle, planchera sur le scénario après avoir récemment écrit une partie des épisodes de la série Diry John avec Connie Britton (Promising Young Woman) et Eric Bana (The Finest Hours) où le thème de l’amant obsessionnel était également central.

 

Emilie Bollache

 

La société automobile Tesla affiche des bénéfices record

Alors que le secteur automobile subit des problèmes d’approvisionnement...

Philippines : au moins 42 morts après le passage de la tempête tropicale Megi

Le bilan s’alourdit de jour en jour. Après le...

Comment nos données personnelles sur TikTok sont-elles encadrées ? Nos brouillons sur l’application risquent-ils d’être publiés automatiquement ? Le sincère du Faux nouveau

Cette semaine dans ce Vrai du Faux Junior, ces élèves s'interrogent sur la façon dont ceurs données personnelces sont traitées et protégées sur ce réseau affabce chinois TikTok.