Apple achète-t-il secrètement de la publicité Google pour favoriser son store ?

Tinder, HBO, Babbel… ces applications prisées feraient l’objet de campagnes de publicité sur Google par Apple depuis au moins deux ans, d’après Forbes. Une opération réalisée dans le plus grand secret et sans le consentement des développeurs. L’objectif serait bien entendu de convaincre des utilisateurs de s’abonner via l’App Store et d’engranger ainsi des millions de dollars.

On pourrait se dire que tout le monde y gagne. Mais ce n’est pas le cas. Si Apple réalise ces manœuvres sous le manteau, c’est qu’il cherche à garder la main sur ces applications via son App Store. Il veut éviter que les souscriptions se fassent directement auprès d’elles via le Web, car cela l’empêcherait de prélever sa commission et de maintenir sa relation directe avec les clients.

A découvrir aussi en vidéo :

Les conséquences négatives seraient multiples, selon Forbes. Les applications achetant elles aussi des annonces, elles se retrouveraient en concurrence avec Apple pour se promouvoir. Cela augmenterait le prix des espaces publicitaires et le coût d’acquisition client. Et bien entendu, il y a un manque à gagner de 15 à 30 % lorsque les internautes passent par Apple.

De quoi relancer la polémique sur l’ouverture de l’App Store à la concurrence. Rappelons qu’à la suite du procès intenté par Epic Games, Apple va devoir autoriser un système de paiement alternatif à ses achats in-app sur l’App Store d’ici au 9 décembre. Mais la société a fait appel de cette décision de justice.