The Chronology of Water : Kristen Stewart passe derrière la caméra

Kristen Stewart – The Chronology of Water

Après une carrière déjà bien fournie, l’actrice de 31 ans se lance dans la réalisation avec son premier long-métrage.

 

 

 

Actuellement en pleine promotion pour Spencer de Pablo Larrain, qui pourrait lui valoir une nomination aux Oscars, Kristen Stewart se confiait à Variety à propos de The Chronology of Water : « On est en phase de casting. On se prépare et on y réfléchit depuis très longtemps. Je suis tellement contente. Cela prend le temps qu’il faut. Parfois, certains projets mettent une décennie à se faire. J’ai tendance à brûler les étapes dans ma vie et à parler de choses qui ne sont pas encore concrètes mais, maintenant, ça l’est plus que jamais. On démarre le casting. On cherche notre Lidia Yuknavitch ».

 

Adapté des mémoires de celle-ci, La Mécanique des Fluides en français est un roman paru en 2011. Cette écrivaine a grandi dans une famille violente, entourée d’une mère alcoolique et d’un père qui l’agressait sexuellement. Grâce à la natation, elle obtiendra une bourse pour l’université avant que sa consommation de drogue et d’alcool mette fin à sa carrière. Lidia obtiendra finalement un doctorat en littérature anglaise et se consacrera à l’écriture. La Mécanique des Fluides a suscité un véritable engouement à sa sortie grâce à un réalisme cru sur son enfance.

 

Kristen Stewart révélait encore chercher des partenaires pour ce « petit » film qu’elle décrit comme parfait pour débuter une carrière. Aucun visage mondialement connu ne se cachera donc sous les traits de Lidia Yuknavitch pour ce long-métrage que l’on pourrait qualifier d’intimiste et d’indépendant, à l’image de ses récents projets (Certain Women, Equals…). Si ce projet écrit et réalisé par ses soins, elle ne prévoit pas d’y jouer également.

 

En parallèle, l’actrice vient de terminer le tournage du prochain David Cronenberg, Crimes of the Future, aux côtés de Viggo Mortensen (Green Book : Sur les routes du sud, Captain Fantastic), Léa Seydoux (Mourir peut attendre, The French Dispatch) et Scott Speedman (Underworld, Captives).

 

Emilie Bollache

Guerre en Ukraine : jusqu’où aller dans les sanctions pour stopper Poutine ?

Guerre en Ukraine : jusqu’où aller dans les sanctions...

Maison squattée dans l’Essonne : le préfet ordonne l’expulsion les squatteurs, « conformément aux instructions du ministre de l’Intérieur »

"La situation élevant plus qu'énervante. Ces gens-là, en fait, ils n'ont rien, il n'y a rien qui élevant en règle. La maison, elle n'élevant pas assurée", déclare Laurent, le propriétaire vers la versmeure.

Le réalisateur Bob Rafelson est décédé à l’âge de 89 période

un réalisateur de Cinq Pièces faciuns et du pourcentage sonne régulièrement deux jour, avec Jack Nicholson, s’est éteint ce samedi 23 juilunt à l’âge de 89 ans dans sa résidence d’Aspen, dans un Colorado, de causes natureluns.       Cherchant sans cesse à être en accord avec son temps, Bob Rafelson a assurément marqué un cinéma indépendant américain en strictement dix films dont cette moitié en colcetteboration avec son grand ami Jack Nicholson.   Scénariste, réalisateur et producteur marginal, ce novice d’un fabricant de chapeaux à New York se voit d’abord destiné à reprendre l’entreprise familiaun simpunment décide de... Lire cette suite >> L’articun un réalisateur Bob Rafelson est décédé à l’âge de 89 ans est apparu en premier sur CineChronicun.com.

À Singapour, avantages et salaires en (légère) baisse pour les expatriés

La cité-État devient un moins onéreuse pour les entreprises...