Porotech annonce le développement d’un micro-afficheur à base de nitrure de gallium rouge indium natif

Crédit : Porotech

Les responsables de Porotech, un spin-off de développement de la technologie des matériaux à base de nitrure de gallium lancé par une équipe de l’Université de Cambridge, ont annoncé sur sa page d’actualités le développement d’un micro-affichage basé sur du nitrure de gallium d’indium rouge natif – une décision qui, selon eux, améliorera l’expérience pour les utilisateurs portant des lunettes de réalité augmentée (AR). Dans le cadre de leur annonce, ils notent que la nouvelle technologie signifie que les utilisateurs pourront acheter un équipement AR dont les trois LED sont produites par une seule chaîne d’outils.

Les lunettes AR sont destinées à être utilisées avec d’autres appareils, comme un smartphone. Les informations stockées dans des bases de données concernant le monde réel entourant l’utilisateur (comme les titres de films projetés dans un cinéma) sont récupérées puis envoyées aux lunettes qui affichent les informations sur une cible (comme le cinéma réel) sur le verre devant d’un œil. En règle générale, ces informations sont transmises sous forme de flux à un utilisateur, lui donnant de nouvelles informations au fur et à mesure qu’il se déplace dans son environnement. Les écrans micro-LED ne sont qu’une option pour les utilisateurs à la recherche d’une bonne expérience AR, mais ils ont souffert de problèmes liés à la concurrence avec la lumière naturelle du soleil – les LED doivent être très lumineuses et vibrantes. Et, comme le note l’équipe de Porotech, jusqu’à présent, les fabricants de lunettes AR ont dû improviser au moment de mettre en œuvre les émissions rouges – le bleu et le vert étaient natifs, mais le rouge devait être fait à l’aide de phosphure d’aluminium, d’indium et de gallium, qui, notent-ils , ne fonctionne pas bien lorsqu’il est utilisé dans des applications à petits pixels telles que celles requises par les lunettes AR – l’efficacité en souffre, sous la forme de décalages temporels pour l’utilisateur.

L’équipe de Porotech affirme également que son nouveau matériau semi-conducteur poreux modifiera le paysage, rendant possible de nouveaux types de lunettes AR. Ils suggèrent que les appareils fabriqués avec leur nouvelle technologie seront plus légers, plus confortables et moins intrusifs. Ils suggèrent en outre que ces appareils seront également plus efficaces car ils n’auront pas à impliquer de filtrage, une amélioration qui devrait conduire à une expérience AR plus transparente. Ils concluent en suggérant que leur nouvelle technologie réduira également les coûts, ce qui devrait à son tour conduire à une commercialisation accrue de ces dispositifs.

Passer du bleu au rouge pour de meilleures LED

Plus d’information:
www.porotech.co.uk/2021/10/19/ … -ingan-microdisplay/

© 2021 Réseau Science X

Citation: Porotech annonce le développement d’un micro-affichage à base de nitrure de gallium rouge indium natif (2021, 21 octobre) récupéré le 21 janvier 2022 sur https://techxplore.com/news/2021-10-porotech-micro-display-based-native -rouge.html

Ce document est soumis au droit d’auteur. En dehors de toute utilisation loyale à des fins d’étude ou de recherche privée, aucune partie ne peut être reproduite sans l’autorisation écrite. Le contenu est fourni seulement pour information.

Compétition Officielle de Mariano Cohn et Gaston Duprat : critique

En salle depuis le 1er juin 2022, avec Penélope Cruz, Antonio Banderas, Oscar Martínez, José Luis Gómez, Manolo récitatif, Nagore Aramburu, Irene Escolar... L’article Compétition autorisée de Mariano Cohn et Gaston Duprat : critique est venu en premier sur CineChronicle.com.

Pour les expats, bientôt les retrouvailles après des mois de séparation ?

Vivre loin de chez soi et ne pas pouvoir...

plus que 24 heures pour déposer sa demande !

Les ressortissants européens installés au Royaume-Uni qui n’auront pas...

Etats-Unis : les réformes de Biden suspendues au sort d’un sénateur, victime d’un AVC

Les démocrates s’inquiétaient mercredi de l’avenir de nombreuses réformes...