En Espagne, les déserts numériques ne favorisent pas le télétravail

Alors que l’Espagne cherche à séduire les travailleurs à distance, le quotidien El País souligne les faiblesses du réseau Internet dans certaines zones rurales.

Difficile d’utiliser un téléphone portable, d’envoyer un sms ou de surfer sur Internet dans certaines campagnes espagnoles, constate le quotidien El País. C’est le cas par exemple dans certaines zones montagneuses, comme dans la province de León, dans le nord-ouest du pays, ou en Galice, dans la province d’Ourense, près de la frontière portugaise.

Le problème affecte de nombreuses régions rurales où les résidents ont d’une manière générale un plus accès difficile que dans les autres pays de l’Union européenne à tous les services.”

“Nous demandons juste une connexion de qualité”

Officiellement, l’Espagne est en avance sur le reste de l’Europe en ce qui concerne les connexions Internet par fibre optique dans les zones rurales, avec 60,5 % du territoire rural couvert, contre 5,6 % en 2015. “L’un des objectifs clés est de porter le haut débit à 100 % du pays d’ici 2025 avec le soutien des fonds de l’Union européenne, mais il reste encore un long chemin à parcourir.”

Pour le moment, ces déserts numériques dissuadent certains citadins de s’installer à la campagne, témoigne la sénatrice Beatriz Martín, du petit parti régional Teruel Existe. Dans le village où elle est née, Bueña, dans la province de Terruel, “il suffit d’un coup de vent pour que le réseau tombe en panne”. “Nous ne demandons pas un service exceptionnel, mais juste une connexion de qualité”, plaide Beatriz Martín, qui se bat pour une meilleure couverture Internet des zones rurales.

Source

Fondé en 1976, six mois après la mort de Franco, “Le Pays” est le journal le plus lu en Espagne. Quotidien de centre gauche, il appartient au groupe éditorial espagnol Prisa. 
À la fin de 2013, elpais.com a lancé deux nouvelles éditions pour ses

[…]

Lire la suite

À Hong Kong, pas de sortie de crise en vue avant 2024

Restrictions de voyage et quarantaines resteront au programme à...

Ukraine : Joe Biden estime qu’une invasion russe reste «possible»

Joe Biden a réagi aux déclarations de Moscou, qui...

Nucléaire iranien : reprise mardi des pourparlers de Vienne

Les pourparlers sur le nucléaire iranien qui ont débuté...