Twitter lance un outil pour supprimer des followers en toute discrétion

Jusqu’à maintenant, pour se débarrasser des followers un peu dérangeants, Twitter ne proposait qu’une seule option, le blocage. Autant le dire, cette solution a le don d’être radicale, mais n’est pas vraiment propice à un climat de paix.

Les choses vont toutefois changer. Dans un tweet publié sur la plate-forme par le compte Twitter Support, le service a annoncé l’arrivée d’une nouvelle option qui devrait en ravir plus d’un.

We’re making it easier to be the curator of your own followers list. Now testing on web: remove a follower without blocking them.

To remove a follower, go to your profile and click “Followers”, then click the three dot icon and select “Remove this follower”. pic.twitter.com/2Ig7Mp8Tnx

— Twitter Support (@TwitterSupport) September 7, 2021

À partir d’aujourd’hui, vous pourrez supprimer manuellement et en toute discrétion des utilisateurs abonnés à votre compte, de quoi faire le ménage sans mettre de l’huile sur le feu.
Pour supprimer un follower un peu dérangeant, il suffit de se rendre sur votre profil, d’accéder à votre liste d’abonnés, puis de cliquer sur le bouton d’options figuré par trois petits points en face du follower puis de choisir de Supprimer cet abonné. Twitter vous demandera alors de confirmer la suppression de cet abonné.

À découvrir aussi en vidéo :

Si le follower en question n’est pas averti par Twitter, il pourra toujours se réabonner à votre compte. Il ne vous restera alors plus que la méthode forte, celle du blocage pur et simple.
Pour l’instant, on ne sait pas si cette option toujours en cours de déploiement sera réservée uniquement à la version Web de Twitter ou si elle sera également déployée sur les applications mobiles Android et iOS.

Édimbourg capitale européenne de l’intelligence artificielle

En Europe, c’est Édimbourg qui rassemble le plus grand...

Odessa la Française, née en 1803

Odessa la Française, née en 1803

Etats-Unis : l’administration Biden retire l’obligation vaccinale dans les grandes entreprises

Rétropédalage. L’administration du président Joe Biden a formellement retiré...