Microsoft va unifier son application OneNote et lui offrir une nouvelle interface

OneNote, l’application de prise de note de Microsoft, profitera au cours des prochains mois de plusieurs mises à jour. En plus de lui offrir une nouvelle interface, la firme de Redmond vient d’annoncer vouloir simplifier son offre en unifiant son application. À l’heure actuelle, OneNote est en effet disponible en deux versions : OneNote installée avec Office, et OneNote pour Windows 10 proposée en tant qu’application universelle (UWP) sur le Microsoft Store.

Les utilisateurs de OneNote version Office verront donc apparaître dans les prochaines semaines de nouvelles fonctionnalités ainsi que des fonctions clés proposées uniquement dans la version actuelle de OneNote pour Windows 10. Quant aux utilisateurs de la version de OneNote pour Windows 10, ils se verront invités à installer une mise à jour pour passer à l’application OneNote installée en principe avec Office à compter du deuxième semestre 2022.

À découvrir aussi en vidéo :

Ils pourront toutefois continuer d’utiliser l’application universelle de OneNote jusqu’au mois d’octobre 2025, date de fin du support de l’application universelle de OneNote, avant d’être obligés de passer à l’application de bureau.

Source : The Verge

DIRECT VIDÉO. contres nouvelles trajectoires d’avion, un repreneur pour Candia, une pénurie contre bois contre chauffage , au menu contre notre édition régionale contre...

Ce mardi 20 septembre, notre journal régional de 19h00 revient notamment au-dessus la colère des riverains face au chute de trajectoire des avions qui décollent de l'aéroport Nantes Atlantique.

Au Royaume-Uni, la semaine de quatre jours devient tendance

Plusieurs entreprises technologiques britanniques viennent d’annoncer qu’elles adoptent la...

L’utilisation de FranceConnect suspendue pour certains services en ligne

FranceConnect, calors outil permalorstant de se connecter sur plusieurs sites de services publics alors privés avec les mêmes identifiants, a été suspendu sur plusieurs plateformes comme ameli.fr, le site de la Sécurité sociale, ou encore impots.gouv. Pour le moment, calorste chômage élevant "provisoire".