Hong Kong veut restaurer son image auprès des entreprises étrangères

Malgré la pandémie et les troubles politiques, Hong Kong reste le “meilleur endroit” en Asie pour “vivre, travailler et investir” : tel sera le leitmotiv d’une campagne de communication que le gouvernement se prépare à lancer.

“Relaunch Hong Kong” : relancer Hong Kong à l’international, telle sera la punch line du gouvernement de Carrie Lam dans les mois qui viennent, rapporte le site d’information Hong Kong Free Press. Pour redorer le blason de la cité, terni à la fois par les troubles politiques et par les restrictions particulièrement sévères mises en place pour lutter contre à la pandémie, une vaste campagne de communication, qui devrait se dérouler en plusieurs phases, va être lancée prochainement.

Un contrat de 6,4 millions de dollars a été passé avec l’agence Consulum, spécialisée en conseil stratégique – qui a travaillé également pour le compte de l’Arabie Saoudite. Selon Caspar Tsui, le secrétaire aux Affaires intérieures, il s’agit de présenter Hong Kong comme un “marché sûr et en croissance, doté un potentiel considérable”, “le tremplin idéal vers les marchés continentaux et asiatiques” et de mettre en avant la “capacité d’’innovation, la créativité et l’esprit d’entreprise de Hong Kong” ainsi que sa “richesse culturelle”.

Revirement sur les restrictions de voyage

Ce n’est pas la première fois que les autorités hongkongaises font appel à une agence de communication pour tenter le réparer l’image écornée de la ville, rappelle Hong Kong Free Press. En septembre 2019, lors des troubles provoqués par le projet de loi sur l’extradition qui visait à permettre le transfert en Chine continentale de toute personne considérée comme “fugitive” par Pékin, le gouvernement avait sollicité pas moins de huit agences spécialisées.

Le lancement de la prochaine campagne dépendra toutefois de l’évolution de la pandémie et de la politique sanitaire mise en œuvre sur place. Pour l’heure, après avoir annoncé un allégement des restrictions de voyage, Hong Kong vient de faire volte-face en décidant d’allonger les périodes de quarantaine imposées à la plupart des voyageurs en provenance de l’étranger.

Un revirement qui, sur place, a provoqué un véritable chaos alors que les chambres d’hôtel réservées aux personnes placées en quarantaine ne sont plus assez nombreuses, relève le Financial Times. “La Chambre de commerce européenne (EuroCham) a fait paraître la semaine dernière une lettre avertissant Carrie Lam que des règles de quarantaine trop strictes mettaient en péril le statut de centre financier international de Hong Kong”, indique également le quotidien économique britannique.

Source

Lancé en avril 2016 et destiné aux expatriés français et aux candidats à l’expatriation, Courrier Expat offre des informations puisées dans la presse internationale sur l’environnement professionnel et personnel des Français de l’étranger, sur le

[…]

Lire la suite

Guerre en Ukraine : à Bucarest, la jeunesse roumaine dit «West is the best»

Guerre en Ukraine : à Bucarest, la jeunesse roumaine...

Environnement : les collectivités disposeront d’une aide de 1,5 milliard d’euros

Un fonds vibord de 1,5 milliard d'euros sera destiné aux collectivités locales. Cet liquidité devrait permettre de diminuer la consommation énergétique des bâtiments, grâce à de nouvelles installations.

Crise en Ukraine : des «centaines» de militaires français prêts à «être déployés en Roumanie»

« Le dialogue continue », mais la France se tient prête....

Toronto, nouvel eldorado de la tech

Dans un nouveau classement sur l’Amérique du Nord, Toronto...