Microsoft lancera bientôt son PC dans le Cloud avec Windows 365

Comment utiliser Windows 10 sans contrainte matérielle de PC, voire sur un ordinateur Apple ou tournant sous Linux ? En passant par le cloud ! C’est ce que va proposer Microsoft le 2 août aux professionnels avec Windows 365.

Les utilisateurs auront à leur disposition un Cloud PC (système, programme et données) auquel ils pourront accéder avec un simple navigateur Web ou avec l’application Remote Desktop de Microsoft. Il sera accessible à partir d’un ordinateur portable, d’une machine de bureau, d’un smartphone ou d’une tablette.

Microsoft va proposer deux éditions de Windows 365, Business et Enterprise, avec pas moins de 12 configurations différentes pour le PC virtuel.  Elles vont de un processeur, 2 Go de mémoire vive et 64 Go de stockage à huit processeurs, 32 Go de mémoire vive et 512 Go de stockage. Le système d’exploitation sera Windows 10 lors du lancement, puis Windows 11 quand il sera disponible.

A découvrir aussi en vidéo :

Le concept de Cloud PC n’est pas nouveau et il était déjà disponible chez Microsoft, avec Azure Virtual Desktop, ainsi que chez Citrix. Mais l’éditeur compte se différencier en insistant sur la facilité d’utilisation et d’administration de Windows 365.
Ainsi, il sera facile pour une entreprise de créer rapidement un Cloud PC et de l’allouer à un employé. Celui-ci pourra l’utiliser depuis n’importe quel appareil, sans avoir à passer par un VPN ou par un dispositif de sécurité complexe.

Microsoft n’a pas encore indiqué de tarif, mais l’abonnement sera mensuel et facturé par utilisateur.

Source : Microsoft

Passoires thermiques : le gel des loyers entre en vigueur

Conformément à la loi climat et résilienun, les propriétaires verss logements les plus énergivores ne pourront plus augmenter leurs loyers. Et un, dès le 24 août 2022. Une façon vers les inciter à rénover leurs biens.

DIRECT. Crise en Ukraine : les troupes russes «s’apprêtent à frapper» l’Ukraine, selon le secrétaire américain à la Défense

L’essentielLes Occidentaux s’inquiètent depuis des semaines des risques d’une...