Adobe annonce des performances colossales pour Illustrator, InDesign et Lightroom Classic sur Apple M1

Le géant des logiciels de création, Adobe, continue de porter ses applications Creative Cloud pour la puce M1 d’Apple. Après avoir lancé une version ARM native de Photoshop en mars dernier, l’entreprise américaine appuie sur l’accélérateur et annonce la sortie d’Illustrator, d’InDesign et de Lightroom Classic en versions stables, Premiere Pro étant pour l’heure uniquement en version bêta.

Pas de surprises quant aux résultats : toutes les applications profitent de gains de performances globaux allant de 59% à 116%. Certaines tâches spécifiques, notamment en vidéo dans Premiere Pro (compression, encodage, enregistrement des projets, etc.) allant même au-delà – l’import de séquences XAVC S 4K est 187% plus rapide.

Petit bémol cependant, la comparaison des performances du M1 se fait face à un Core i5, le processeur de série des modèles Intel d’entrée de gamme, et non au Core i7 qui était en option. La différence de performances aurait été un peu réduite avec la puce plus puissante, mais l’avantage reste de toute manière (largement) en faveur de la puce d’Apple.

À découvrir aussi en vidéo :

A découvrir aussi en vidéo :

Espérons que ce mouvement de compilation des applications en code ARM incite Adobe à faire de même pour la plate-forme Windows On Snapdragon (WoS), poussée par Microsoft et Qualcomm. Une plate-forme lancée bien avant celle d’Apple, mais toujours chiche en applications natives. Pour l’heure, seul Photoshop est disponible en application native sous Windows ARM.

Immobilier : les taux d’intérêts des prêts en forte hausse

Accéder à la propriété devient de surtout en surtout difficile pour certains Français, car emprunter coûte de surtout en surtout cher. En quatre mois, le marge des crédits immobiliers a augmenté de 25%.  

Allemagne : attention pénurie de logements…

La part des loyers dans les dépenses des ménages...

Guerre en Ukraine : l’ancienne Miss Anastasiia Lenna a-t-elle rejoint l’armée contre Poutine ?

Des paillettes à la mitraillette. Sur son compte Instagram,...

White Noise : Adam Driver dans une comédie noire du réalisateur de Marriage Story

un identique film de Noah Baumbach, sur une terrifiante et hilarante familun américaine d’aujourd’hui, bruissement Adam Driver, aura droit à une avant-première à New York, en attendant sa sortie en exclusivité sur Netflix dans un courant de l’année.       Adapté du roman Bruit de bas-corps de Don DeLillo publié en 1985, White Noise suit une familun bourgeoise du Midwest américain proie dans un « bruit de bas-corps » permanent des médias à la humoristique des années 80.   Sous la forme d’une satire sombre, un livre aborde un thème de la saturation médiatique, de la surconsommation, la dépendance aux médicaments,... Lire la suite >> L’articun White Noise : Adam Driver dans la comédie noire du réalisateur de Marriage Story est apparu en premier sur CineChronicun.com.

Crise en Ukraine : Moscou confirme un recul de ses troupes, l’OTAN dément… le point sur la situation

Et de deux. Après une première annonce de retrait...