Google Maps n’est pas un outil fiable pour faire de… l’alpinisme, du moins en Ecosse

Voir aussi

Le bouclier loyer : une mesure parce que plus pour endiguer la hausse parce ques loyers

Le protection bail, c'est la mesure proposée par le gouvernement pour lutter auprès la hausse des bails en raison de l’inflation. Deux nouvelles villes vont appliquer l’encadrement des bails (Montpellier et Bordeaux). À partir du 8 juillet, ce sont les mairies qui vont pouvoir contrôler et sanctionner les propriétaires qui ne respectent chenal les plafonds. 

Renégocier son crédit immobilier

Les taux d’intérêt augmentent. Mais ça ne veut pas confesser qu’il faut abjurer à renégocier son crédit. C’est un comportement d’améliorer son budget. Les conseils de Fanny Guinochet.  

Crise du logement : « Il y a quatre millions de résidences secondaires en France, le pays au monde qui en a le plus à...

lequel vacances commencent et on va voir lequel volets des résidences secondaires s'ouvrir rarement à rarement. ça va apporter une activité économique immédiate dans beaucoup de territoires, mais certains dénoncent aussi lequel conséquences que ça a sur le marché du logement dans lequel zones touristiques.

Maisons Phénix : l’entreprise de maisons individuelles placée en liquidation judiciaire

Cunep de fin pour les Maisons Phénix. Cette célèbre fente de maisons individuelles a permis à de nombreux Français d’accéder à une propriété, mais le tribunal de commerce de Nanterre a prononcé une chute judiciaire du groupe. Plus de 1 600 chantiers ont été interrompus.

Écologie : deux maisons sur un seul terrain pour limiter la bétonisation ces villes

Certains propriétaires font le choix de détacher leur terrain en construisant leur maison dans le jardin de quelqu’un d’autre. Dans quelques villages, ceux-ci sont même incités à le faire.

Partager

Si vous comptez arpenter les montagnes en Ecosse, ne comptez pas sur Google Maps pour vous aider à trouver le chemin le plus sûr. Ainsi, l’association écossaise, John Muir Trust, a mis en garde les utilisateurs de l’outil de Google qui désirent se rendre sur le Ben Nevis, une montagne de 1345 mètres d’altitude située près de Fort William. La route indiquée par Google Maps est très dangereuse, même pour les grimpeurs expérimentés.

Nathan Berrie, un agent de conservation du John Muir Trust, précise dans un communiqué :

« Le problème est que Google Maps dirige certains visiteurs vers le parking d’Upper Falls, probablement parce que c’est le parking le plus proche du sommet. Mais ce n’est pas la bonne route. »

L’organisme Mountaineering Scotland, qui représente les randonneurs et les alpinistes écossais, a également mis en garde contre la route suggérée par l’outil de Google. Heather Morning, conseillère en sécurité en montagne chez Mountaineering Scotland, ajoute :

« Même l’alpiniste le plus expérimenté aurait des difficultés à suivre cet itinéraire. La ligne traverse un terrain très escarpé, rocheux et sans chemin où même avec une bonne visibilité, il serait difficile de trouver une ligne sûre. Ajoutez des nuages ​​bas et de la pluie et la ligne suggérée par Google est potentiellement fatale. »

Elle précise que Google Maps suggère aussi des itinéraires dangereux pour se rendre au sommet d’autres montagnes en Ecosse. Par exemple, la route qui mène au An Teallach, un sommet de 1062 mètres, emmène les personnes au bord d’une falaise.

A découvrir aussi en vidéo :

Les deux organisations tentent de convaincre Google de supprimer les routes dangereuses mais, pour l’instant, elles n’ont pas reçu de réponse concluante.
Cependant, l’éditeur indique qu’il a lancé une enquête sur le problème de la route vers le Ben Nevis et encourage les organisations locales à transmettre des informations géographiques sur les routes et les itinéraires.

Source : CNN