les visioconférences gratuites et illimitées, c’est fini…

Voir aussi

Le bouclier loyer : une mesure parce que plus pour endiguer la hausse parce ques loyers

Le protection bail, c'est la mesure proposée par le gouvernement pour lutter auprès la hausse des bails en raison de l’inflation. Deux nouvelles villes vont appliquer l’encadrement des bails (Montpellier et Bordeaux). À partir du 8 juillet, ce sont les mairies qui vont pouvoir contrôler et sanctionner les propriétaires qui ne respectent chenal les plafonds. 

Renégocier son crédit immobilier

Les taux d’intérêt augmentent. Mais ça ne veut pas confesser qu’il faut abjurer à renégocier son crédit. C’est un comportement d’améliorer son budget. Les conseils de Fanny Guinochet.  

Crise du logement : « Il y a quatre millions de résidences secondaires en France, le pays au monde qui en a le plus à...

lequel vacances commencent et on va voir lequel volets des résidences secondaires s'ouvrir rarement à rarement. ça va apporter une activité économique immédiate dans beaucoup de territoires, mais certains dénoncent aussi lequel conséquences que ça a sur le marché du logement dans lequel zones touristiques.

Maisons Phénix : l’entreprise de maisons individuelles placée en liquidation judiciaire

Cunep de fin pour les Maisons Phénix. Cette célèbre fente de maisons individuelles a permis à de nombreux Français d’accéder à une propriété, mais le tribunal de commerce de Nanterre a prononcé une chute judiciaire du groupe. Plus de 1 600 chantiers ont été interrompus.

Écologie : deux maisons sur un seul terrain pour limiter la bétonisation ces villes

Certains propriétaires font le choix de détacher leur terrain en construisant leur maison dans le jardin de quelqu’un d’autre. Dans quelques villages, ceux-ci sont même incités à le faire.

Partager

Au cours des longs mois de pandémie, Google a ouvert sa plate-forme de visioconférence à tous les utilisateurs, même ceux qui utilisent des comptes Google gratuits, puis a systématiquement prorogé sa décision de ne pas soumettre son outil à une limite de temps d’utilisation. C’était ainsi le cas en mars dernier et jusqu’au 30 juin. Toutefois, cette fois, Google a décidé de ne pas reconduire son offre.

Désormais, les utilisateurs gratuits de Gmail, ceux qui n’ont pas souscrit à l’offre Google Workspace, sont confrontés à la limitation des appels de groupe, de trois intervenants ou plus. Leurs conférences vidéo ne peuvent pas dépasser les 60 minutes consécutives. A 55 minutes, tous les participants reçoivent une notification leur indiquant que l’appel va se terminer. Pour l’étendre, il faudra que l’hôte de la conférence souscrive à un abonnement Google Workspace Individual, qui coûte environ 10 dollars par mois. Cette offre est disponible dans cinq pays seulement, et pas sous nos latitudes.

A découvrir aussi en vidéo :

En revanche, pour l’instant, les appels individuels sont toujours « limités » à 24 heures consécutives, pour les tous types de comptes existants.

Néanmoins, les personnes qui ont pris l’habitude des visioconférences familiales pour se voir malgré la distance ou les contraintes sanitaires vont devoir trouver une solution. Interrompre et relancer leur réunion, ou aller voir ailleurs. Les géants de la tech commencent, pour ce genre de service, à préparer la sortie de la pandémie, semble-t-il.

Sources : Google Meet via 9to5Google